Qu’est-ce que COVID-19 nous apprend sur le droit des vendeurs de rue à la ville ?

Le 31 octobre, officiellement connu sous le nom de Journée mondiale des villes des Nations Unies, a été réinterprété par des militants du monde entier comme la Journée mondiale du droit à la ville. Pour marquer cette date importante, la Plateforme globale pour le droit à la ville (GPR2C) et ses membres ont élaboré une série d’initiatives et de campagnes, connues sous le nom d’Octobre urbain, qui verra sa culmination le 31 octobre. L’ONU-Habitat va également organiser le Jour mondial d’observance à cette date pour célébrer la Journée mondiale des villes, avec le sous-thème « Valoriser nos communautés et nos villes ».

StreetNet International est l’un des membres de la Plateforme mondiale pour le droit à la ville (GPR2C) et d’Octobre urbain, et nous voulons souligner l’importance des vendeurs de rue en tant qu’éléments cruciaux pour des villes dynamiques, démocratiques et inclusives. Nous faisons également écho aux demandes d’ONU-Habitat et demandons une gouvernance urbaine plus participative qui valorise les vendeurs de rue et autres vendeurs informels comme partie intégrante du développement urbain durable.

Continue reading “Qu’est-ce que COVID-19 nous apprend sur le droit des vendeurs de rue à la ville ?”

Travailleurs Inspirants: Lorraine Sibanda

Mme Lorraine Sibanda, également connue sous le nom de Mme Lorraine Ndlovu, est la première femme présidente de StreetNet International. Être la première femme à diriger une organisation n’est pas une nouvelle pour Lorraine – elle est devenue syndicaliste depuis l’âge de 20 ans et elle a réussi à faire tomber les frontières pour les femmes partout où elle est allée.

Une sorte de super-femme au rire contagieux, Lorraine a été enseignante, étudiante militante et dirigeante des travailleurs de l’économie informelle – tout cela tout en poursuivant ses propres activités dans l’économie informelle en tant que vendeuse et couturière.

Continue reading “Travailleurs Inspirants: Lorraine Sibanda”

6 mois de pandémie : la réponse de StreetNet au COVID-19

Lorsque 2020 a commencé, les vendeurs informels du monde entier n’avaient aucun moyen de savoir comment cette année mettrait-elle leur résilience, leur détermination et leur solidarité à un essai le plus difficile qu’ils pouvaient difficilement imaginer malgré leur vie toujours en danger. Six mois après que la pandémie COVID-19 ait ravagé le monde, entraînant des problèmes sociaux et économiques et en paralysant toutes les nations, nous pouvons attester que StreetNet International et ses organisations affiliées se sont montrés à la hauteur de ce défi.

Continue reading “6 mois de pandémie : la réponse de StreetNet au COVID-19”

Aperçu du pays : programme de prêt pour les vendeurs de rue en Inde

En juin 2020, le gouvernement indien a lancé le programme dit AtmaNirbhar Nidhi de Pradhan Mantri Street Vendor (ou le schéma PM SVANidhi, tout court), financé par le ministère du Logement et des Affaires urbaines. L’objectif de ce programme, selon le Premier ministre Modi, est de promouvoir le développement holistique et le développement économique des vendeurs de rue.

Amar Kharate, organisateur de StreetNet International pour la région d’Asie, explique ce qu’implique exactement cette politique, pourquoi est-elle importante et ses limites.

Continue reading “Aperçu du pays : programme de prêt pour les vendeurs de rue en Inde”

Aperçu du pays : la politique de base des revenus d’urgence au Brésil

Sampaio, vendeur de rue à Sao Paulo, Brésil

Le 16 juillet, Maíra Vannuchi, organisatrice de StreetNet International chargée des Amériques, a présenté un cas pratique sur la mise en œuvre de la politique de base des revenus d’urgence au Brésil lors d’un événement parallèle organisé par Global Platform for the Right to the City (Plateforme mondiale pour le droit à la ville), lors du Forum politique de haut niveau 2020.

L’événement était intitulé « Réaliser l’ODD11 et le Nouveau programme des villes au-delà du # COVID19, à travers le droit à la ville », et la présentation de Maíra a été incluse dans la section qui a été consacrée aux mécanismes de protection sociale et à la sécurisation des moyens de subsistance, en particulier ceux dans l’économie informelle.

Maíra s’est concentrée sur l’exemple du Brésil, où le Congrès national a approuvé une politique inclusive et universelle alignée sur les principes du revenu universel de base pour faire face aux conséquences du COVID-19.

Continue reading “Aperçu du pays : la politique de base des revenus d’urgence au Brésil”

Les vendeurs informels ne sont pas des criminels : faites cesser la violence policière au Zimbabwe !

Le dimanche 5 juillet était censé être presque un autre jour pour les vendeurs informels de Chitungwiza, banlieue de la capitale du Zimbabwe, Harare.

Au Zimbabwe, les vendeurs informels ont toujours été confrontés au harcèlement des policiers. Même si la plupart de la population est occupée dans l’économie informelle, les autorités n’ont jamais traité les vendeurs informels avec bienveillance. L’arrestation et la confiscation des marchandises sont la routine, et au cours des dernières décennies le gouvernement a mené plusieurs opérations pour pénaliser et faire disparaître les travailleurs de l’économie informelle.

Cependant, les événements du 5 juillet ont été choquants même pour tous ceux qui se sont habitués aux usages zimbabwéens.

Continue reading “Les vendeurs informels ne sont pas des criminels : faites cesser la violence policière au Zimbabwe !”

2 milliards de personnes fortes : la reprise commence avec nous !

Les travailleurs de l’économie informelle du monde entier appellent unanimement à une transformation du modèle de travail en affirmant que « la reprise économique ne pourra pas se réaliser sans nous ! »

La plate-forme globale de solidarité des femmes dans l’emploi informel : le réseau de mondialisation et d’organisation (WIEGO Global Solidarity Platform) est une alliance de vendeurs informels, de travailleurs à domicile, de travailleurs domestiques et de récupérateurs de déchets. Le 1er mai 2020, nous avons publié la déclaration conjointe mondiale « COVID-19 et les deux milliards de travailleurs de l’économie informelle dans le monde », appelant les gouvernements à s’associer aux travailleurs de l’économie informelle pour les efforts de secours, de reprise et de résilience.

Continue reading “2 milliards de personnes fortes : la reprise commence avec nous !”

Leadership des femmes, COVID-19 et travailleurs de l’économie informelle

Le 26 juin 2020, Mme Oksana Abboud, coordinatrice internationale de StreetNet International, a participé au webinaire de l’Alliance des villes « Apprendre des villes pour faire progresser l’égalité des sexes – Le nouveau plan d’action de l’UE en matière de genre à la lumière de COVID-19 », dont l’objectif était de partager l’information sur les possibilités des organisations-membres de travailleurs de l’économie informelle de promouvoir les droits des femmes dans les espaces urbains, en s’appuyant sur l’expérience de StreetNet International et de ses affiliés.

Travailler dans les espaces publics : survivre à la stigmatisation, à la violence et au harcèlement

Oksana a présenté les défis uniques auxquels sont confrontés les travailleurs de l’économie informelle dans les villes, représentant 44% de tous les travailleurs. Malgré leur pertinence et leur contribution à la vie urbaine, les planificateurs économiques et urbains semblent considérer les travailleurs informels et les vendeurs de rue, en particulier, comme ceux qui posent beaucoup de problèmes, et perçoivent ces travailleurs comme une source de criminalité et de déréglementation. Cependant, cette criminalisation ne prend pas en compte la valeur et la dignité du travail de vente dans la rue, car c’est une alternative à des milliers de personnes que le système formel d’emploi n’est pas en mesure d’absorber et qui se rendent légitimement dans la rue pour vendre des marchandises pour gagner la vie de leurs familles d’une manière très honnête.

Continue reading “Leadership des femmes, COVID-19 et travailleurs de l’économie informelle”

DECLARATION DE STREETNET INTERNATIONAL EN REPONSE AU COVID-19

Impact de la pandémie sur les vendeurs de rue/de marché et tous les vendeurs informels

Le COVID-19 est une catastrophe et une urgence mondiales qui a engendré d’énormes défis non seulement liés à la santé de la population mondiale, mais aussi à la baisse économique et aux problèmes de moyens de subsistance qui nécessitent des solutions rapides et appropriées de la part des actions consolidées des gouvernements et de toutes les parties prenantes, pour s’assurer que PERSONNE NE SOIT LAISSE DE COTE !

StreetNet International, qui représente 690 000 membres dans le secteur des vendeurs de rue, des vendeurs du marché informel et des colporteurs dans 54 pays d’Afrique, d’Asie, des Amériques et de l’Europe de l’Est, est profondément préoccupé par la pandémie sans précédent COVID-19 et sa rapide propagation dans le monde entier, ce qui a un impact négatif énorme sur l’une des catégories de travailleurs les plus vulnérables. Ce sont les travailleurs qui ne sont généralement pas couverts par le droit du travail, ni par la protection sociale ou celle de la santé dans leurs pays respectifs.

Les vendeurs de rue et de marché sont ceux dont le lieu de travail est l’espace public et les rues où ils gagnent leurs moyens de subsistance de base, cependant, pour rester en sécurité et ne pas être exposés ni à l’infection COVID-19 ni être un transmetteur de cette infection, ils ont également besoin de respecter le régime de confinement en quarantaine et maintenir la distance sociale.

Continue reading “DECLARATION DE STREETNET INTERNATIONAL EN REPONSE AU COVID-19”

DÉCLARATION DE SOLIDARITÉ AVEC LES VENDEURS IMMIGRÉS EN AFRIQUE DU SUD

StreetNet International, représentant plus de 600 000 membres, vendeurs de rue, vendeurs de marché informels et colporteurs, organisés au sein de 54 organisations affiliées dans 50 pays d’Afrique, d’Asie, des Amériques et d’Europe de l’Est, exprime par la présente sa profonde préoccupation face à la situation actuelle en Afrique du Sud où des vendeurs de rue et des marchands informels, originaires des pays différents, font actuellement objet des actes de violence et de pillages, ainsi que des attaques xénophobes.

Streetnet International condamne la violence exercée contre les vendeurs immigrants et les vendeurs de rue en Afrique du Sud et appelle à la tolérance et à la paix, à un traitement approprié et au respect de chaque individu et chaque travailleur malgré la nationalité et le statut de résidence.

StreetNet s’attache à l’amélioration de la vie des vendeurs de rue dans tous les pays du monde, à la lutte contre la xénophobie et au découragement des organisations membres d’adopter des politiques ou des pratiques xénophobes à l’égard des ressortissants étrangers.

L’une des résolutions StreetNet, adoptée lors de son premier congrès en 2004 sur «Les vendeurs de rue étrangers et migrants», donne clairement la priorité à la prévention des attaques xénophobes contre les vendeurs informels immigrants et, à son tour, «encourage les vendeurs informels du marché, les vendeurs de la rue et les colporteurs dans les pays différents pour s’engager volontairement dans le commerce, et développer les convenables termes et les conditions pour tel commerce à leur propre avantage».

Continue reading “DÉCLARATION DE SOLIDARITÉ AVEC LES VENDEURS IMMIGRÉS EN AFRIQUE DU SUD”