Campagne Internationale

Contexte:

C’est devenu une réalité prévisible et embêtante que, lorsqu’un pays prépare d’organiser un événement international de haut niveau, ce pays et ses autorités du gouvernement local préparent de créer “les villes du niveau mondial” d’un genre particulier. P.ex: »villes du niveau mondial” qui:

  • Vont attirer l’investissement extérieur;
  • A une infrastructure moderne récente;
  • N’a pas de signes visibles de délabrement urbain;
  • Dispose d’un réseau de circulation aisée;
  • N’a pas de problèmes sociaux ou de pauvres gens visibles.

Les organisations des vendeurs de la rue sont souvent un bon baromètre de ces plans, étant donné qu’elles remarquent les plans de leur expulsion un peu avant les évenements proprement dits. Parfois on leur donne une notification préalable – mais dans d’autres cas ils apprennent à lire les signes à l’avance et ils sont expulsés sans avertissement. Parfois des efforts sont fournis pour disponibiliser des moyens alternatifs pour leurs métiers – mais dans la plupart des cas ces moyens alternatifs sont soit insuffisants pour fournir des sources des revenus alternatives à tous les vendeurs de la rue expulsés, ou alors aucune tentative n’a été faite pour chercher des alternatifs. 

L’expulsion des vendeurs de la rue est souvent accompagnée par des programmes de “destruction des quartiers pauvres” selon lesquels les plus pauvres membres de la population perdent aussi leus maisons.

Parfois un abris alternatif est disponibilisé, soit de manière permanente mais généralement à titre provisoire, mais très souvent soit l’abri alternatif n’est pas apporté soit alors il n’est pas permis du tout. Nombre de nouveaux sans abris, parcequ’incapables d’entrer dans le marché de travail formel, se retrouvent aussi dans l’économie informelle – beaucoup d’entre-eux sont des vendeurs de la rue – ce qui veut dire que ces gens perdent leurs maisons et leurs activités génératrices des revenus au même moment, leur laissant très peu de possibilities de recours comme stratégie de survie.

Les enfants de la rue et les mendiants sont souvent regroupés – et ce fût un problème de scandale international à plus d’une fois quand les méthodes de les garder hors de vue ont été exposées publiquement et se sont amèrement trouvées être non conformes aux normes de droit de l’homme internationalement  acceptables. Parfoius les travailleuses sexuelles sont aussi regroupées ensemble avec les enfant de la rue et les mendiants, mais dans d’autres cas, leur métier est tout simplement reorganisé et reglémenté en prévision d’un marché international accru pour leurs services pendant l’évenement attendu.

Ce que tous ces groupes ont en commun c’est qu’ils font partie de classes pauvres et marginalisées dela société – très souvent ces classes qui ne sont pas une préoccupation aux stratégies gouvernementales, si pas qu’en tant que bénéficiaires passifs des fonds d’aide sociale, et donc ne sont pas vus comme faisant partie dela population hôte qui s’attend à bénéficier de l’organisation d’un évenement international de haut niveau.

Là où la société civile en général ou spécifiquement les groupes de défence des droits des pauvres sont bien organizes, les organisateurs de tells évenements essaient quelques fois d’anticiper leurs critiques en concevant dans le programme, un élement de responsabilité sociale collective – comme la construction d’un logement temporaire pour les sportifs qui vont participer aux jeux olympiques ou matches dela coupe du monde, et promettant que ces logements deviendront des complexes d’habitation des gagne-petit après l’évenement – mais le taux de succès à cet égard n’est pas très impréssionnat.

Les implications sur les Femmes:

La creation typique des “villes du niveau mondial”- c.à.d en quelques sortes une ville d’un monde dévéloppé où vivent les gens de classe moyenne seulement, où le pauvre disparait tout simplement – conduit souvent à l’abandon où à la mise à côté de tout plan préalable de développement des pauvres. Sur les rues ceci about it à des combats farouches, qui souvent militarisent les lutes des vendeurs dela rue, donnant l’éminence aux figures dirigeantes masculines à cause de leur milintantisme militaristic, et les femmes littéralement disparaissent du profil public, même si elles étaient éminentes avant – comme disparaissent toutes les questions liées au développement. Ainsi l’évenement rend les femmes plus pauvres en leur privant de leur métier de generation des revenues sur l’espace publicdes villes concernées, pendant que leurs collegues males finissent par se livrer à une grande lutte defensive. S’il ya un accord à al fin dela lutte, c’est avec les militants que les autorités s’accordent – pendant que ceux-là qui sont déplacés dès le début (les femmes pour la plupart) restent invisibles, oubliés et doivent recommencer encore à zero, à la recherche d’une place qui leur permettra de gagner la vie.

Buts de la Campagne:

Cette Campagne se veut de défier cette aqpproche traditionnelle de construire des “villes du niveau mondial” et créer un nouveau concept beaucoup plus incusif de “villes du niveau mondial pour tous” avec la participation des vendeurs dela rue et d’autres groupes du pauvre (urbain). La Campagne mettra beaucoup d’accent sur sur les femmes et d’autres vendeurs de la rue vulnérables qui sont les premiers à perdre leurs occupations et souvent invisibles dans la plupart des plans des “villes du niveau mondial”.

Les Activités de la Campagne:

Cette Campagne Internationale sera continuelle dans ses objectifs de créer une prise de conscience globale sur un nouveau type de villes du niveau mondial pour tous. Elle se tiendra simultanément dans nombre des pays, étant lancée dans n’importequel pays identifié par StreetNet après avoir été informés par nos membres que l’opération d’établir “les villes du niveau mondial” est en cours en vue de la preparation d’un grand évenement international.

  1. Le coup d’envoi de la campagne peut se faire en Afrique du Sud en 2006, où les Autorités dans certaines villes ont déjà commence à parler à propos de l’établissement des “villes du niveau mondial” en preparation de la coupe du monde de la FIFA en 2010, et certaines d’entre-elles commencent déjà à expulser les vendeurs de la rue.
  2. Les jeux de Commonwealth en Inde.

Les activités de la campagne seront composées des évenements suivants:

  • Réunions conjointes avec toutes les organisations des vendeurs de la rue connues pour préparer lesw propositions et demandes à presenter aux autorités des gouvernements locaux avant les préparations (de la Coupe du Monde/Jeux de Commonwealth/Autres évenements);
  • S’adresser aux municipalities qui se préparent à organiser (la Coupe du Monde/Jeux de Commonwealth/autres évenement) matches pour discuter de leur intention par rapport aux occupations des vendeurs de la rue pendant (la Coupe du Monde/les Jeux de Commonwealth et autres évenements en 2010 ou n’importe quand) et participer à la création d’une vision partagée des villes du niveau mondial pour tous;
  • Réunions conjointes avec d’autres organisations qui représentent ou qui font campagne pour le compte du pauvre (résidents des groupements informels laids, les sans abris et les sans terre, les enfants de la rue et autres travailleurs informels telsque les garde-voitures, ramasseurs d’ordures etc.) pour établir les préoccupations communes dans les préparatifs de (la Coupe du Monde/Jeux de Commonwealth/autres évenements) et préparer une plate-forme des demandes communes à presenter aux Autorités du gouvernewment localavant les préparations (de la Coupe du monde/Jeux de Commonwealth et autres évenements).
  • Faire campagne pour une place à la table de négociations de n’importe quel forum des multi-détenteurs d’enjeux, mis en place pour pouvoir établir “les villes du niveau mondial” en préparation des (Coupes du Monde/Jeux de Commonwealth/autres évenements).
  • Renforcer des alliances stratégiques et tactiques avec des organizations et groupes d’intérêt qui peuvent être recrutés pour nous joindre dans la campagne pour les Villes du Niveau Mondial pour Tous;
  • Une campagne sur les Médias nationaux pour attirer l’attention du public sur la situation des vendeurs de la rue et d’autres groupes vulnérables don’t les seules occupations productrices ou maisons sont menaces par les plans de créer le type de “Villes du niveau mondial” qui ne reconnaîssent pas l’éxistence du pauvre, et vulgariser une vision alternative de “Villes du niveau Mondial pour Tous”.
  • Une campagne sur les medias internationaux (y compris le cyberespace) pour attirer l’attention de nos allies internationaux dans le mouvement syndicalet les mouvements sociaux sur la campagne nationale enterprise dans n’importe quell pays;
  • Production et distribution internationales des affiches de campagne et des prospectus afin de populariser la campagne parmi nos affiliés et leurs membres.
  • Utiliser le Forum Social Mondial pour renforcer, étendre et consolider une vision globale alternative de Villes du Niveau Mondial pour Tous – en accord le theme du Forum Social Mondial “Un Autre Monde est Possible”.

Emploi du temps:

La reunion du conseil international de StreetNet qui aura lieu en Avril 2006, devrait déterminer la date pour le lancement de la campagne Sud Africaine de Villes du Noveau Mondial pour Tous(VNMT), et identifier n’importe quell autre pays dans le quell la campagne dd VNMT devrait être lancée en 2006 et 2007. La reunion pour le lancement de la campagne dans chaque pays devrait faire ce qui suit:

  • Mettre en place un comité pour la campagne nationale du VNMT;
  • Mettre sur pied un calendrier de campagne qui precede la date de l’évenement principal;
  • Le Conseil International de StreetNet décidera du nom official de la campagne du VNMT.

Le lancement international de la campagne va coincider avec le deuxième Congrès International de StreetNet qui se tiendra en 2007 (après le Forum Social Mondial à Nairobi, très probablement en Janvier 2007). 

Les Partenaires de la Campagne:

StreetNet International en sa qualité d’organisateur principal de la campagne VNMT, va identifier ses partenaires de campagne aussi bien au niveau International que National dans ces pays où la campagne sera lancée. Dans de tels pays, les affiliés de StreetNet joueront un role preponderant. 

Une distinction sera faite entre les alliances stratégiques forgées avec les organizations qui partagent largement la vision politique et stratégique de StreetNet, et les alliances beaucoup plus tactiques forgées autour des secteurs d’intérêts communs avec les organizations qui ne partagent pas nécessairement la vision de StreetNet ou intérêts primaries sur d’autres questions. 

Alliances Stratégiques:

  • Mouvement Syndical (International comme ICFTU et WCL ainsi que des Centrales Syndicales Nationales comme COSATU en Afrique du Sud);
  • Coalition Mondiale pour les droits des Femmes Travaillantes;
  • Fédérations Syndicales Mondiales (particulièrement le ISP (International des Services Publics) et ses affiliés nationaux; 
  • Le Mouvement Coopératif International;
  • Les Structures des nations Unies comme l’OIT et HABITAT.

Alliances Tactiques:  

  • Intérêts organisés des enterprises qui veulent les achats en grande quantité des classes populaires;
  • Les Politiciens/Partis politiques qui sont intéressés aux achats en grande quantité des classes populaires;
  • Conseils des Consommateurs;
  • Des Organisations comme la FIFA et le Comité Olympique.