Le groupement des femmes CZ reçoivent un prêt de 2 million Kwacha

Par Caroline Kandiero

Les membres du groupe des femmes Mwaiwathu vivant sous l’Autorité Traditionnelle de Likoswe dans le district de Chiradzulu se sont partagé les 2 million Kwacha de crédit du projet “Banque d’épargne villageoise” opérant sous le Syndicat du Secteur Informel au Malawi (MUFIS).

Empowered – Kachione (left) receives her loan from Chiwambala as other members look on.Mervis Kachione, l’un des membres du groupe qui a reçu 115,000 Kwacha, a dit qu’elle ne s’attendait pas à recevoir un tel montant après avoir épargné son argent pendant une année seulement.

“Au début, je ne prenais pas au sérieux ce que le groupe faisait et je participais tout simplement parce que mes amies étaient aussi membres. Je n’avais pas encore compris les avantages. Aujourd’hui, je me rejouis de recevoir ce bonus et je vais l’utiliser pour booster mes affaires.

Kachione a salué MUFIS pour avoir pris une telle initiative dans les villages, en disant qu’elle va aider les femmes à devenir économiquement autonomes.

“Le problème auquel nous sommes confrontés en tant qu’acteurs du petit commerce, c’est que nous n’avons pas accès aux prêts bancaires. Cette initiative a renfloué la plupart d’entre nous et a incité plusieurs personnes à s’engager dans diverses activités du petit commerce”, a-t-elle dit.

Le Secrétaire Général de MUFIS, Mwanda Chiwambala a dit que cette initiative porte ses fruits, mais qu’elle a encore besoin de l’appui des institutions financières.

“Si ces gens sont en mesure de s’emprunter mutuellement et se rembourser, c’est une assurance qu’ils sont à mesure de rembourser un prêt bancaire. Les banques doivent se manifester et nous aider pour que les Malawites soient capables d’être autonomes, a-t-il dit.

Chiwambala a dit qu’on a besoin de plus de capitaux parce que la demande pour faire le petit commerce est élevée au village.

Source: The Daily Times