NASVI lance un appel au public pour qu’il envoie des cartes postales à la Présidente du “Congrès”, Sonia Gandhi pour l’adoption du projet de loi sur les vendeurs de rue à la session de la mousson

Street Vendors of India

L’Association Nationale des Vendeurs de Rue de l’Inde (NASVI) lance un appel à toutes ses organisations membres, amis, sympathisants et supporters à envoyer des cartes postales a la Présidente du Congrès Smt Sonia Gandhi pour l’introduction et l’adoption du très attendu projet de loi sur les vendeurs de rue (protection des moyens de subsistance et la règlementation de  la vente de rue) à la session parlementaire de la mousson.

Le Cabinet fédéral a déjà approuvé le projet de loi remanié. Il ne devrait plus y avoir de nouveaux retards dans son introduction et adoption. La législation centrale inclusive est essentielle, car elle permet de vérifier la victimisation croissante des vendeurs de rue dans les villes et villages par les autorités municipales et les forces de police.

Depuis le moment de l’élaboration de la Politique Nationale pour les Vendeurs de Rue en Janvier 2004, plus d’un million de vendeurs de rue ont été déplacés au nom de tel ou tel projet de développement ou au nom des campagnes d’embellissement de la ville. Les Jeux du Commonwealth de 2010 ont frappé des milliers de vendeurs dans la capitale nationale. 

Cette année, les vendeurs de rue et ambulants se sont exposés à des actions brutale de la police à Mumbai. Un grand nombre d’entre eux ont été déplacés et un vendeur de fruits Madan Jaiswal est mort d’une crise cardiaque pendant l’action de la police. La jeune fille du défunt vendeur a également succombé ayant cédé au traumatisme. L’incident a conduit à une série de protestations, mais les policiers accusés sont restés impunis.

Le niveau des violations des droits est telle qu’elle porte atteinte aux droits fondamentaux des vendeurs de rue, tels que le droit à la dignité sociale dans l’emploi et les droits individuels de travail et de non-discrimination. Dans de telles circonstances, vivre durablement dans la dignité, l’éducation et la santé des membres de la famille de vendeurs de rue devient un combat pour la vie.

Pas plus de retard!
Promulguer la Loi Fédérale pour la Protection des Moyens de Subsistance!