FUTRAND renait comme un phenix

Dans une coïncidence malheureuse, lors de la Journée internationale des Vendeurs de rue de 2012, les administrateurs du bâtiment de condominiums où FUTRAND opère, ont jeté toutes nos marchandises dans la rue.

Il y a près d’un an, c’était très triste d’affronter la réalité de nos marchandises dans la rue, sans nos équipements et documents. Aujourd’hui, nous pouvons dire, avec fierté et courage que nous pouvons nous lever, grâce aux efforts de nos dirigeants, les affiliés et StreetNet à travers la personne de son Président, OSCAR SILVA, que nous avons grandi malgré l’adversité. Nous faisons le travail de fourmi pour revenir aux affaires comme d’ habitude pour les membres et les camarades qui plaident pour que FUTRAND puisse continuer à défendre leurs droits du travail. Nous nous préparons pour des élections démocratiques, et nous avons déjà effectué des visites de motivation à nos affiliés aux États: Tachira, Lara, Barinas, Portuguesa et Aragua pour les inviter dans l’amour, la joie et le sentiment d’appartenance, à participer à l’élection du nouveau Comité Exécutif de FUTRAND. Une fois légitimé et légalisé, nous allons commencer à travailler comme d’habitude, pour faire face aux problèmes qui se posent chaque jour, à la recherche de solutions, parce que c’est notre droit d’exister en tant qu’organisation faitière des travailleurs, dont la stabilité du travail est très vulnérable, d’où notre lutte pour défendre les droits fondamentaux de l’homme pour tous les travailleurs.

Nous tenons à exprimer notre gratitude au Président de StreetNet, OSCAR SILVA, nous n’oublierons jamais votre aide précieuse, avec une gratitude incalculable qui a laissé votre geste d’humanité et de générosité envers notre organisation.

Nous sommes en train de renaître des cendres.

BRAVE N’EST PAS CELUI QUI NE TOMBE JAMAIS,
MAIS TOUJOURS DEBOUT ET EN AVANT
COMME FUTRAND, BRAVE!