Le processus d’articulation des vendeurs de rue du Brésil

Par Maira Vannuchi

Au cours des deux dernières années, avec beaucoup d’investissement et de détermination, la campagne “Villes de Classe Mondiale pour Tous” au Brésil a connu beaucoup de progrès concernant le renforcement des vendeurs de rue dans les villes hôtes de la coupe du monde de football au Brésil.

Depuis 2011, des représentants de huit villes qui accueilleront les jeux de la coupe du monde se réunissent et discutent de la nécessité de l’articulation, de la lutte pour leurs droits, de la reconnaissance de leur secteur et de l’unité. Vers le début de cette année, comme conséquence des travaux d’organisation politique, les représentants de diverses associations et syndicats des vendeurs de rue se sont réunis à Sao Paulo et ont décidé de créer une organisation nationale. Depuis, deux autres réunions régionales ont été organisées et plusieurs réunions virtuelles ont donné le segment aux discussions, qui ont porté leurs fruits à la soi-disant Commission Nationale pour les Vendeurs de Rue.

Cette Commission Nationale nouvellement créée pour les vendeurs est née avec deux stratégies initiales qui sont destinés à attirer l’attention de la présidente Dilma Rousseff: la garantie du travail pendant la Coupe du monde et l’élargissement du débat sur ​​la sécurité sociale aux vendeurs de rue.

Une réunion à Brasilia est en cours de négociation, ainsi que les fondations et les principes qui vont façonner le Mouvement National des Vendeurs de Rue, en préparation.