Valentyna Korobka, leader syndical Ukrainien, a été agressée

Sur la photo, c'est Valentyna participe à une manifestation vers fin Décembre 2012StreetNet International exprime sa profonde préoccupation à l’égard du leader Ukrainien, Mme Valentyna Korobka qui, a été agressée verbalement et physiquement à un certain nombre de cas, à cause de sa position et activités syndicales et civiques en Ukraine.

Vendredi dernier, le 7 Février 2014, un homme inconnu a attaqué Valentyna Korobka, Présidente du Syndicat Libre des entrepreneurs de l’Ukraine (VPPU). Selon Korobka, ceci est arrivé à cause de sa position civique, ses activités syndicales, et sa participation active à l’action de protestation Kiev EuroMaidan.

Vers fin Novembre 2013, après que les autorités Ukrainiennes aient refusé de signer l’accord d’association avec l’Union Européenne, la manifestation EuroMaidan a commencé pour exprimer le mécontentement de la population. L’action de protestation a eu lieu à Maidan (place de l’indépendance à Kiev) où les habitants de la ville se réunissent pour des événements importants.

Valentyna Korobka, a contribué activement aux actions de protestation au centre de la capitale Ukrainienne, Kiev depuis son commencement. Elle a organisé des grèves des commerçants/entrepreneurs des marchés de la capitale. Les commerçants du marché ont fermé leurs stands pour aller à Maidan et participer à ces protestations. En plus, Korobka organise régulièrement des rassemblements de soutien aux manifestants.

Valentyna Korobka en convalescence, mais ses blessures légères sont encore visibles autour de ses yeux après son agression par un homme inconnuSelon Valentyna, le 7 Février, vers 15h00, alors qu’elle se rendait à l’Inspection fiscale de l’Etat pour soumettre les rapports requis, un jeune homme inconnu s’est approché d’elle non loin de son domicile. Ce n’était pas dans la vue du public. Il lui a demandé l’heure et quand elle voulait regarder son téléphone portable pour savoir quelle heure il était, l’inconnu l’a frappée au visage. Il a ensuite arraché ses deux téléphones qu’elle tenait, les jeta par terre et les piétina.

Korobkha a dit qu’après, ce "titushka" l’a suivi. (Titushka est un nom communément utilise en Ukraine pour designer des gens utilisés à des fins politiques. Ils agissent comme des mercenaires pour l’utilisation illicite de la force, ainsi que pour organiser des provocations et des bagarres).

"Il m’a frappée au visage et m’a poussée. Il a également utilisé un langage grossier en disant: "C’est pour Maidan" avant de fuir la scène. J’étais restée gisante sur le sol avec une mare de sang autour de moi, et il m’a fallu beaucoup de temps pour récupérer et me lever. Maintenant, j’ai des maux de tête constants et des douleurs autour de mon nez".

Valentyna Korobka n’a pas contacté la police parce qu’elle a soupçonné que cet assaut s’était produit à cause de son soutien actif à l’action de protestation EuroMaidan. Dimanche, elle a participé à l’assemblée du peuple et a informé les manifestants sur l’incident. En 2012, lors d’une autre action de protestation, un policier l’a aussi agressé et l’a grièvement blessée. (Plus d’information est accessible sur ce lien http://www.streetnet.org.za/show.php?id=372). Il n’y a eu aucun progrès dans cette affaire et le policier accusé est toujours en service.

Avant le dernier incident concernant la protestation EuroMaidan, elle a été menacée verbalement de par sa position active. "Le gouvernement essaie de nous intimider un à un, mais je n’ai pas peur. Je n’ai pas l’intention d’abandonner, parce que je sais qu’ensemble, nous sommes une force invincible", a déclaré Korobka.

StreetNet International soutient Valentyna, Présidente du Syndicat Libre des entrepreneurs de l’Ukraine (VPPU) qui est aussi son affilie et lui souhaite un prompt rétablissement.