Tristesse, Chagrin et Incertitude… des millions perdus avec un grand incendie dans au Marchá Terminal, Ville de Guatemala

Les Vendeur du marché regardent le désastre causé par le feu. Photo de Crédit: Santiago Billy PremVILLE DE GUATEMALA. Le plus grand marché des grossistes en Amérique centrale, avec plus de 4 500 locataires, a été largement détruit par un incendie dévastateur le 25 mars 2014, bouleversant la vie de milliers de vendeurs autonomes et leurs familles. Et on estime qu’environ 3.000 personnes visitent cette ville quotidiennement puisqu’il il est possible de trouver des divers produits et elle est située au cœur de la capitale.

Autour de 1600 stalles ont été détruits par le feu, consommant tous les produits qui étaient stockés dans ces sections du marché. La situation désastreuse devient tragique quand on sait que beaucoup de locataires sont maintenant incapables de vendre, non seulement par manque d’espace mais aussi par ce qu’ils doivent recouvrir leur capital et les produits á vendre. Cet incident est d’un grand coup á l’économie du peuple guatémaltèque; beaucoup des vendeurs sont des migrants venant des zones rurales qui avaient cherché les meilleures possibilités pour vivre et travailler dans la ville. Pour l’instant, ils ne peuvent pas utiliser les facilités. Beaucoup vendeurs pensent que cette tragédie aurait pu être évitée, et même tant des affaires pourraient être sauvés s’il y avait eu assez d’eau pour arrêter l’incendie initial, mais l’opération de stopper l’incendie a continué pendant presque 12 heures.

Les autorités évaluent les dommages á l’infrastructure et présenteront un plan de reconstruction pour déterminer si le marché peut continuer lá-bas. La municipalité de Guatemala dit qu’ils vont toujours prendre ces décisions. Alors que les vendeurs de La Terminal ne veulent pas se déplacer et demandent le soutien des autorités locales et le gouvernement central, ainsi que la solidarité des citoyens pour les aider á résoudre rapidement de cette situation.

Nous demandons que toutes les décisions soient prises dans un processus démocratique dont les vendeurs affectés sont impliqués.