5ème Congrès International de StreetNet aux yeux de l’équipe administrative « Un moment remarquable pour StreetNet International »

Essack Ruby, administratrice du Congrès
Essack Ruby, administratrice du Congrès

Mes impressions sont que le Congrès portait principalement sur le vote dans la nouvelle équipe administrative au lieu de mettre l’accent et de l’utiliser comme une opportunité pour discuter des diverses questions stratégiques et les stratégies de l’organisation et son avenir. Je pense que c’est formidable que pour la 1ère fois dans l’histoire, StreetNet a une femme présidente et qui vient aussi de de l’Afrique. Elle semble être très compétente et je suis sûr qu’elle rendra StreetNet joyeux.

Je crois que la plupart des choses sont allés selon le plan et ce qui n’a pas été le cas, nous avons réussi à trouver des façons de les réaliser.

Le plus difficile des choses était de travailler avec une agence de voyage à l’étranger, avec le décalage horaire de 3,5 heures en avance de l’Afrique du Sud et la barrière de la langue. Les autres travaillaient avec deux hôtes où une personne était très disposée à travailler ensemble et l’autre vraiment pas.

Les congrès précédents, StreetNet avait une équipe complète pour préparer le Congrès, cette fois-ci, c’était juste moi, alors c’était de l’huile brulante de minuit pendant presque 3 mois de travail.

Les téléconférences avec les hôtes étaient rares et très difficile d’avoir en raison de la ligne de communication qui s’entrecoupait à chaque instant malgré les différentes méthodes de communication qu’on essayait.

Tenir le tout ensemble à Delhi, y compris l’administration foncière pour s’assurer que tout s’est bien déroulé et parfois avoir besoin de s’impliquer directement dans les tâches déléguées aux autres, puisqu’ils ne prenaient pas entièrement la responsabilité de ce qu’il fallait faire.

Toutefois, travailler avec Muskan et Shubendran qui étaient toujours prêts à faire tout ce qui était nécessaire à faire et le plaisir d’entendre comment reconnaissant qu’ils étaient pour les nouvelles connaissance acquises, a levé mon esprit malgré la fatigue que je sentais! Certains affiliés exprimant leur satisfaction pour le bon travail accompli.

Je pense que la plupart des tâches ont été atteintes successivement. Les gens se sont plaint de ne pas avoir eu les exigences de leurs visas à temps, mais si vous regardez l’effectif du nombre des gens qui ont réussi à venir au Congrès malgré les exigences de la dernière minute, je pense que c’est un grand succès et sans oublier qu’il y avait seulement une équipe d’une personne travaillant sur les préparatifs du Congrès du côté de StreetNet.

Je voudrais ajouter qu’il y avait beaucoup des gens qui ont assistés à obtenir leur visa à cause de mon dynamisme et initiatives d’aller au-delà des limites et ça aurait été bon d’entendre des commentaires à ce sujet au lieu des plaintes ou critiques.

Je souhaite que les dirigeants de StreetNet puissent travailler en étroite collaboration avec le coordonnateur pour renforcer l’organisation et réaliser la vision et la mission de StreetNet et ses affiliés.

Douhouré M. Sibailly, organisateur de StreetNet pour l’Afrique et Educateur
Douhouré M. Sibailly, organisateur de StreetNet pour l’Afrique et Educateur

Pour la première fois dans l’histoire de StreetNet, une femme a été élue Présidente. Pour la première fois, une personne africaine est élue Présidente. La participation des femmes était de 60 %. C’est le plus haut pourcentage de participation dans tous les Congrès de StreetNet.

C’était difficile de contacter les affiliés en Afrique afin de confirmer d’urgence leurs itinéraires. La conséquence de cela est qu’il n’y avait pas assez de temps pour faire des demandes de visa en particulier pour les affiliés qui n’ont pas de consulat de l’Inde dans leur pays et devaient voyager dans d’autres pays pour les procédures. Nous avons travaillé sous contrainte en attendant des visas. Malgré tout cela, avec la collaboration de NASVI presque tous les délégués espérés sont arrivés, sauf la Guinée qui ne pouvait pas obtenir leur visa.

L’interprétation dans les autres langues n’était pas très bonne, ce qui a rendu la discussion difficile, en particulier les discussions au sujet des résolutions.

Oksana Abboud, Organisatrice de StreetNet, officière des médias
Oksana Abboud, Organisatrice de StreetNet, officière des médias

Je suis très heureuse de faire partie du personnel de Streetnet International depuis mon commencement en janvier 2013.

Ceci est ma deuxième fois de participer au Congrès de StreetNet, néanmoins la préparation du 5ème Congrès de StreetNet était différente puisque j’ai eu de nouvelles responsabilités et tâches à faire avant et pendant le Congrès.

J’étais toujours impliqué dans toutes les étapes de préparation du congrès et je sais maintenant comment dur et difficile étaient les préparations jusqu’à la date du Congrès en octobre. Administrer tous les affiliés de StreetNet est une tâche énorme, surtout pour une personne. Mais en raison de la grande expérience et le professionnalisme de Ruby Essack, le 5ème Congrès StreetNet s’est bien passé.

C’était également difficile pour moi en tant qu’officière des médias, mais en même temps quand vous voyez certains résultats et des réactions positives, vous comprenez que tous les efforts fournis n’étaient pas juste gaspillés.

Nous n’a pas complètement réussi dans l’atelier sue les Media et soirée culturelle, mais il s’agit d’une bonne leçon pour la planification de notre futur Congrès. Notre équipe de préparation du Congrès était petite mais efficace, puisque nous avons travaillé en coordination et dans une même direction.

Marie Bobby, Editeur du Bulletin du Congrès et Photographe
Marie Bobby, Editeur du Bulletin du Congrès et Photographe

Je pense que le 5ème Congrès de StreetNet a réussi à ses principaux objectifs officiels surtout en faisant arriver les délégués venus de 49 pays, sans aucun échec majeur.

Toutefois, en ce qui concerne le Plan des Media, on n’a pas tout réussi. Nous devrions juste faire une exposition et des bulletins d’information, postage sur Facebook et Twitter. Nous n’avons pas fait notre atelier sue les médias et la soirée culturelle en raison des travaux du Congrès qui ne permettent pas le programme de la soirée.

Je pense que la planification du Congrès devrait commencer bien avant le Congrès, mais un grand merci au personnel administratif de NASVI qui a travaillé très dur et a beaucoup aidé à faire réussir le 5ème Congrès de StreetNet International une réalité.

Commencer le Congrès avec une table ronde sur la Loi Indienne sur la Vente de Rue a été un commencent très réussi de cet événement. Je crois que le Congrès est en général une excellente occasion pour les délégués des différentes régions du monde de se rencontrer dans une fois dans 3 ans.

Miguel Sanz de WIEGO
Miguel Sanz de WIEGO

C’était un plaisir et un honneur d’aider lors du 5ème Congrès de StreetNet International. J’ai eu la chance de rencontrer des travailleurs venant de tout le monde, unis pour améliorer les moyens de subsistance et les droits des vendeurs de rue. Des femmes incroyablement fortes en action ! Et bien sûr une grande équipe à cet effet.

Merci à tous !

La lucha sigue !

Muskan Khan, Département Administratif de NASVI
Muskan Khan, Département Administratif de NASVI

Je n’ai jamais pensé au sujet de StreetNet mais quand on a entend, les choses se réalisent très près de moi, je me sens vraiment fière de faire partie de cette grande organisation mondiale.

Je croie fermement que tout s’est déroulé selon le plan. Il y avait quelques difficultés durant le Congrès lui-même, mais la plupart des choses prévues ont été organisées avec succès et j’étais vraiment contente de faire des arrangements de réunions du Comité, les arrivées et les départs des participants, bon environnement, organisation alimentaire et l’hospitalité.

J’ai eu une grande expérience dans un laps de temps aussi et je sais que StreetNet est une très grande organisation et est la meilleure plate-forme pour chaque vendeurs et organisation affiliée.

Veuillez, s’il vous plait vous souvenir de me donner une chance encore avec une telle opportunité de faire partie de la prochaine Conférence internationale de StreetNet.

Mes grandes appréciations à StreetNet pour avoir organisé ce congrès en Inde et mes appréciations particulières a mesdames Ruby et Oksana. Les deux étaient très gentilles et aimables. Appréciations également au Respectueuse Madame Pat pour les délicieux chocolats.

Shubhendra Sachan, NASVI Admin Department
Shubhendra Sachan, département Administratif de NASVI

Avant ce congrès, je ne connaissais pas rien de StreetNet International, de son travail, ses réalisations et de comment StreetNet améliore les moyens de subsistance des travailleurs informels dans le monde entier. Mais, après avoir faire partie de StreetNet International, j’ai appris à connaître avec la réalité du travail réalisé pour le secteur informel durant ces 15 dernières années, depuis sa création et sa prise de serment de continuer cette grande œuvre dans l’avenir.

J’ai vu que tout le monde a essayé dur de faire réussir le 5ème [congrès de] StreetNet International et a fait en sorte que tout se passe selon le plan.

La tâche la plus difficile était de rendre les délégués confortables puisque c’était leur 1ère visite en Inde et ils dépendaient beaucoup de nous en toute chose. Ainsi, notre but était de faire de ce Congrès un remarquable succès pour tous les délégués et je me sens honoré de faire partie de cela et de faire mon travail parfaitement.

La meilleure partie lors de la préparation du Congrès était de présenter la culture indienne aux délégués.

Je pense qu’il y avait certaines questions concernant les interprètes et leur équipement qui ont été partiellement atteints et qui pourrait être données beaucoup plus de ressources en vue des meilleurs résultats.

C’était ma première expérience de travailler avec StreetNet International et je dois dire que ce fut une expérience très agréable. Rencontrer les délégués de partout dans le monde, comprendre leurs préoccupations, essayer de donner toutes sortes d’assistance pour les faire sentir à l’aise et les permettre à concentrer sur leur travail pour lequel ils sont venus signifiait vraiment pour moi beaucoup. Ça m’a vraiment aidé en tant qu’une personne et aussi, dans ma vie professionnelle. Il y avait tellement de choses à apprendre de tout le monde présent, j’apprends beaucoup de cet évènement.

Tout d’abord, je tiens à féliciter StreetNet International pour une visite réussie en Inde. Je souhaite que StreetNet International puisse revenir dans bientôt en Inde et me faire plaisir d’offrir mes services une fois de plus.

Benu Sainy, Finance au SEWA
Benu Sainy, Finance au SEWA

J’ai eu une merveilleuse expérience au cours du Congrès de rencontrer tout le personnel de StreetNet, Madame Ruby, Bobby et les autres participants. Une expérience formidable de travailler avec vous tous !

SA