Mise en place d’une nouvelle Fondation au Libéria

par Pat Horn, Coordinatrice Internationale de StreetNet

En mai 2018 une réunion  stratégique a eu lieu avec 30 dirigeants de FEPTIWUL(Fédération des Petits Vendeurs et des Syndicats des Travailleurs Informels du Libéria); affilié de StreetNet à Monrovia et Paynesville avec l’objectif d’analyser l’efficacité d’un protocole d’accord précédent conclu entre NAPETUL (antérieurement connue comme FEPTIWUL en 2014) et MCC (Corporation Municipale de Monrovia) entre 2014 et 2016 et de faire avancer le processus d’entrer dans le nouveau protocole d’entente avec MCC et PCC ( Corporation de la ville de Paynesville ).

Un des problèmes identifiés était le manque de capacité de la part des officiers municipaux qui compliquent l’implémentation. La réunion stratégique a donc décidé d’organiser une formation commune des dirigeants de FEPTIWUL ensemble avec les officiers de MCC, PCC et les autres partenaires identifiés, afin de s’attaquer à ce problème.

C’était la première fois que StreetNet a tenu un cours de formation sur les compétences de négociation qui comprend tant les vendeurs informels et les autorités. Cet effort novateur a été rendu possible par l’amélioration des relations qui se développent bien entre FEPTIWUL et les autorités gouvernementales  grâce au dialogue social solide. Les principaux objectifs du cours étaient d’analyser et évaluer le nouveau protocole d’entente entre FEPTIWUL et CMC, signé en septembre 2018 après les négociations robustes, mais aussi par ces points suivants:

  • Comment négocier avec succès ;
  • Comment implémenter efficacement les accords conclus ;
  • Création et entretien des forums de négociations en vue du dialogue social effectif
  • Conceptualisation d’une nouvelle politique de l’économie informelle pour l’étendu de la Grande Ville de Monrovia.

La formation s’est déroulée à Monrovia du 4 – 7 décembre 2018, elle a été suivie par 30 dirigeants de FEPTIWUL et 30 travailleurs des différents départements du CMC et le PCC.

A la fin, les participants ont exprimé leur satisfaction d’avoir appris davantage de l’un à l’autre et d’être devenus plus familiers avec le protocole d’entente. Les autorités ont appris sur ce qu’est FEPTIWUL, ses membres et la contribution des petits vendeurs dans l’économie informelle. Les membres de FEPTIWUL ont à leur tour appris davantage sur la dépendance des autorités sur le protocole d’entente afin de les assister avec la collecte des recettes en vue de la régulation paisible de la petite vente de rue. Les deux parties se sont convenues que les vieilles méthodes de régulation par les voies d’expulsion et confiscation des biens ne sont ni souhaitables ni durables.

Liberia training