Visite sur terrain en Amérique Centrale pour réaffirmer la solidarité

par Maira Vannuchi, organisatrice de StreetNet

Dans la seconde moitié de septembre 2018, Maira Vannuchi et Oksana Abboud, organisatreurs de StreetNet sont allés visiter trois pays d’Amérique Centrale pour rencontrer les affiliés de StreetNet au Honduras, Nicaragua et Costa Rica.

En commençant par Honduras, deux organisateurs ont rencontré la coordinatrice de StreetNet International,  Pat Horn,  à San Pedro Sula pour conduire l’atelier de 5 jours sur la négociation collective avec FOTSSIEH – affilié de StreetNet et un Point Focal Régional des Amériques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Outre l’atelier, la visite a été l’occasion pour Pat Horn pour former Maira, organisatrice des Amériques dans la méthodologie de formation de StreeNet, en vue de la préparer pour continuer le travail éducatif, construire pour organiser, partager des informations, approfondir les connaissances sur le travail de sensibilisation, renforcement, améliorer la capacité de créer et de maintenir la démocratie interne et l’équité dans les organisations, et aussi, de créer des tactiques et stratégies pour pousser afin de garantir la politique et les droits dans la défense de la vente de rue.

Au Honduras, les organisateurs et la coordinatrice ont tenu une réunion avec le Conseil des Directeurs intérimaire de FOTSSIEH en vue de réaffirmer notre solidarité, connaître leurs principaux défis et les opportunités et au de dialoguer sur la conjoncture de la région et partager les perspectives. Ils ont visité les marchés de Tegucigalpa et de San Pedro Sula et ont également visité un projet de boutique communautaire basé sur l’expérience de coopérative dans un petit village qui appartenait à un groupe de travailleurs manuels des mines.

Au Nicaragua, le Conseil des Directeurs de CTCP-FNT (Confederación de los Trabajadores por su Propia Cuenta) nous a invité dans une réunion pour parler de leur structure et de la démocratie interne, sur les travailleurs de l’économie informelle dans le pays, les politiques et la perspective du gouvernement, les defis dans le contexte national et au sujet de leur retour au StreetNet, ce qui serait plus tard sérieusement réexaminé.

Enfin et surtout, nous sommes allés au Costa Rica pour visiter l’affilié de StreetNet,  SINTRACOPEA, qui nous a présenté SINTRAFIENS,  un bon allié nouvellement formé, qui rassemble les vendeurs de rue mobiles, tandis que SINTRACOPEA est actuellement davantage axé sur les vendeurs licenciés ; pour connaitre la réalité des vendeurs de rue,  une grève nationale contre la réforme qui enlèverais les droits des travailleurs du secteur public était en cours pendant plus de 20 jours. Toutes les confédérations syndicales du pays se sont jointes pour arrêter ceci avec le soutien de la société. L’opportunité d’être à San José, nous a permis d’aller visiter, le bureau régional de l’OIT et le spécialiste Katia Gil, qui fut coordinateur d’un récent projet implémenté au Salvador, Honduras et Costa Rica sur le développement d’une expérience pilote de l’implémentation  de la Recommandation 204 de l’OIT  au moyen du dialogue tripartite et toujours avec le pouvoir municipal (non fédéral).

Le voyage a été une excellente occasion de se rapprocher avec les affiliés et a réaffirmé notre solidarité et nos liens dans la lutte pour le droit du travail dans l’économie informelle et de fondamentalement construire StreetNet International.