Campagne pour le Nouveau Manifeste de FAINATRASIT et SYVEMACOT

La Campagne pour le Nouveau Manifeste au Togo a été organisé par les deux affiliés de StreetNet, SYVEMACOT et FAINATRASIT et a été une occasion pour les responsables syndicaux de passer en revue la situation des marchés dans certaines parties les plus pauvres du pays. Il y a eu les visites des marchés d`Assivito, Atikpodi, Adodessewa, Nukafu, Adidogomoé et Assiyéyé. L`étude a montré que les vendeurs de marchés sont soumis à des taxes arbitraires et très élevées, allant de 100 FCFA(USD 0,2) à (USD2) par jour et le système de taxation n`est pas clairement établi.

Plusieurs vendeurs constatent que les taxes ne sont pas justifiées et l`investissement public est insignifiant dans les marchés, tels que les services de base en eau courante, WC et toilettes. Plusieurs vendeurs se plaignent aussi que les reçus de paiement ne leurs sont pas remis, de sorte qu`ils pourraient être taxés à nouveau le même jour. Les vendeurs de marchés considèrent que l`administration en charge des marchés ne s`intéressent pas à leurs problèmes et ne sont pas en mesure de fournir les services élémentaires comme la surveillance de leurs marchandises.

Les deux organisations ont tenu une conférence de presse le 29 Février 2011 pour présenter les résultats de l`étude en demandant au gouvernement de créer des lois pour les zones de ventes en vue de réglementer le commerce et taxer les commerçants de façon juste et transparente.

Cette conférence de presse a été suivie d`une interview télévisée le 7 Mars dans une émission bien connue appelée” Et si nous en discutons”. Le 9 Mars, la Direction de l`Economie Informelle de la Présidence de la République a adressé une lettre de félicitation aux deux organisations exprimant son intérêt de discuter davantage de leurs propositions.