Contact

Contact

StreetNet International

Adresse du siège:
1008 Salmon Grove Chambers
407 Smith Street
Durban 4001
South Africa

Adresse postale:
PO Box 61139
Bishopsgate
Durban 4008
Afrique du Sud

Téléphone:+27 31 307 4038
Fax:+27 31 306 7490
E-mail: info@streetnet.org.za

Co-ordinatrice: Mme Pat Horn
Manager: Mme Ruby Essack
Organiser les Régions d’Amérique Latine et d’Afrique Australe :
Monica  Mme Garzaro Scott
Organiser les regions de l’Asie, l’Afrique de l’ Ouest et du Centre:
Sibailly Douhoure
L’adhésion/affiliés Administratrice: Gaby Bikombo

Conseil International

Le Conseil International: se réunit annuellement, composé d’une représentation par onze (11) membres élus en plus du président international, vice-président, secrétaire et trésorier, dont au moins (50%) doivent être des femmes.

L’actuel Conseil International est la suivante:

  • Mme Lorraine Sibanda (Zimbabwe) (Présidente)
  • Alberto Santana (République Dominicaine) (Vice Président)
  • Arbind Singh (Inde) (Secrétaire)
  • Mme Shikha Joshi (Inde) (Trésorière)
  • Komi Kessouagni (Togo)
  • Mme Comfort Doryen (Liberia)
  • Mme Annie Diouf (Sénégal)
  • Mme Jeannette Nyiramasengesho (Rwanda)
  • Mme Anne Matondo (République Démocratique du Congo)
  • Mme Gabriela Calandria (Uruguay)
  • Mme Nanci Godoy (Argentine)
  • Chet Sapkota (Népal)
  • Lameck Kashiwa (Zambie)
  • JamaladdinIsmayilov (Azerbaijan)
  • Cesar Garcia (Espagne)

Conseil International

Résolution No. 11: Le Vih Sida Dans Leconomie Informelle

Ce second Congrs International de StreetNet:

NOTANT

1. Que plusieurs vendeurs de rue sont mus par la pandmie du VIH-SIDA, soit parce quils ont perdu leur emploi tant donn quils sont sero-positifs ou souffrent du SIDA, soit parce quils doivent prendre en charge de plus en plus de dpendants qui ont perdu leurs responsables (soutiens) dans leurs familles tendues;

2. LOuganda est lun des pays qui ont initi le Market Vendors Aids Project (MAVAP= Projet SIDA pour les vendeurs de march) qui a fait du bon travail. Ce projet peut donc tre utilis comme model pour dautres organisations affilies qui voudraient mettre en place de telles initiatives.

RESOUT PAR LA PRESENTE

Que toutes les organisations affilies devraient mettre sur pied des comits de VIH-SIDA aux lieux de travail de leurs membres, orients objectivement sur des programmes de conscientisation, appui-conseil volontaire et des procdures de tests pour que les travailleurs sachent leur tat srologique (VIH), le traitement des clients infects en mettant leur disposition les antiretroviraux (ARV=traitement antiretroviral) et dautres ncessits compris la prvention.

StreetNet International et toutes affilies de StreetNet devraient contacter dautres Organisations Internationales pour solliciter les fonds qui permettront aux affilis de conduire des programmes de VIH-SIDA. StreetNet devrait aussi mettre en place un sous-comit de VIH-SIDA conformment a Clause 10.6(d) de la Constitution de StreetNet.

Les visites dEchange et partage dexpriences sont dune importance capitale et doivent tre encourags. Il faut mettre en place les partenariats avec les institutions de sant et les professionnelles de sant (mdicales et psychologiques) pour le meilleur efficacit.

PROPOSEE PAR: NUIEWO, Uganda

SECONDEE PAR : USYNVEPID, Benin

Résolution No. 10: StreetNet & la lutte contre la Pauvret

Ce Second Congrs International de StreetNet:

NOTANT

– le besoin de rendre StreetNet une grande organisation forte dans la lutte contre la pauvret;

– solliciter le partenariat de StreetNet auprs des grandes institutions internationales (UE – ONU, les fdrations globales et ONGs internationales des droits humains, etc.) impliqu dans la lutte contre la pauvret;

– implication des organisations affilies pendant la planification des activits de StreetNet;

– que la coordination internationale et le Conseil International de StreetNet mette en place le calendrier de visite des organisations affilies pour l`coute de leurs membres;

– organiser les ateliers d`change sur les expriences pratiques;

– organiser des formations des organisations affilies au StreetNet International sur l`conomie informelle;

– mettre la disposition des organisations affilies une documentation sur l`conomie informelle.

PROPOSE PAR: LDFC, Rpublique Dmocratique du Congo

SCONDE PAR: KENASVIT (Kenya)

Résolution no.1 : Pour le Développement de Politique Promotionnelle pour les Vendeurs et Vendeuses dans les Rues de la part des Etats Nationaux.

Considérant:

Que, par le mandat des Constitutions démocratiques de chaque pays, le travail est un droit et un devoir social et à l’Etat le correspond de promouvoir les conditions qui éliminent la pauvreté et ils assurent aux citoyens l’égalité d`opportunités pour atteindre une occupation utile et cela les protège contre le chômage et le sous emploie dans n`importe quel de ses manifestations.

Que, le commerce ambulant et les activités diverses de l`économie informelle sont des conséquences des déséquilibres structurales de nos pays et de la relation existante injuste de subordination dans l`ordre international.

Que, les vendeurs ambulants, en plus d’engendrer des sources d`emploi et de revenues pour nous et nos familles, nous constituons une importante canal de distribution et de commercialisation des produits qui facilite la fourniture de produits fondamentaux pour la survie d`importants secteurs de la population.

Que, c`est commode aux intérêts nationaux pour réconcilier les droits des ouvriers ambulants, compter sur la sécurité et les conditions favorables pour leur travail, avec les processus d’ordre et de développement des villes et les pays; dirigeant ainsi la force économique et sociale du commerce ambulant, et des ouvriers de l`économie informelle, a fin de rendre capable son développement comme partie de systèmes socio-économiques démocratiques et équitables.

NOUS CONSENTONS QUE:

1. Promouvoir dans chaque pays la déclaration de nécessité et d`utilité publique et d`intérêt social préférentiel l`emplacement et localisation adéquate des ouvriers ambulants dans l`espace urbain, en tenant compte de particularités et les conditions de ses moyens.

2. Encourager dans chaque pays et chaque ville la formulation arrangée de Programmes de promotion intégrale des travailleurs ambulants qui considèrent l`attention à nos droits comme citoyens et marchands, articulant la politique économique et sociale, de respect à nos droits, l`usage de l`espace urbain, du développement économique, etc.

3. Lutter pour les droits des travailleurs ambulants, en revendiquant nôtre droit de travail, le bien-être et le développement; en développant des alliances stratégiques avec union de syndicats et les autres acteurs du développement local, national, et mondial.

PROPOSEE PAR: FEDEVAL, Lima- Pérou (décembre de 2003)
APUYEE PAR: Eastern Cape Alliance of Street Vendors
et AZIEA

LA RESOLUTION SUR LA POLITIQUE DE STREETNET

Politique sur la viabilité et l’Autosuffisance Financière

Ce Congrès International, ayant NOTE que:

1. La vente sur la rue s’accroit partout au monde à cause du perte d’emploi et du manque d’emploi dans l’économie informelle, et que cette tendance est irreversible;

2. Les vendeurs de rue, de marché et ambulants représentent maintenant
un-tiers de la main’d’oeuvre informelle urbaine dans le monde entier;

3. Dans beaucoup d’endroits, les organisations des vendeurs de rue émergent lors d’une crise mais disparaissent graduellement – et souvent quand il y a une recurrence de la crise, l’organisation n’existe plus;

4. On ressent le besoin pour des organisations fortes et représentatives dont les membres sont les vendeurs de rue, vendeurs de marché et ambulants pour lutter constamment pour leurs droits et les sécuriser, ainsi que des équipements pour une activité économique;

5. Une organisation ne peut-être forte que si elle est viable et financièrement autosuffisante.

A travers cette résolution, DECIDE:

1. Que StreetNet International voudrait devenir financièrement autosuffisante, pour des raisons de responsabilité et devouement des organisations membres, qui seront obligées de payer leurs cotisations.

2. Que d’autres voies de levée de fonds seront identifiées et poursuivis, y compris:

– des projets de commerce international entre les vendeurs de rue des pays différents;
– des initiatives d’épargne et de crédit;
– des évenements de levée de fonds (comme des évenements culturels, etc.)

3. Que StreetNet International doit pratiquer une gestion et un contrôle financiers solides.

4. Que StreetNet doit promouvoir, développer et renforcer les organisations des vendeurs de rue qui vont défendre la cause des vendeurs de rue et leurs droits de gagner la vie.

PROPOSE par: Informal Business Forum, Johannesburg, Afrique du Sud
APPUYE par: Ghana TUC

LA POLITIQUE DE STREETNET SUR LES PARTIS POLITIQUES

Ce Congrès International, ayant NOTE que:

1. Les vendeurs de rue, de marché et les colporteurs, representent actuellement le tiers de la main-d’oeuvre informelle urbaine dans le monde;

2. Les vendeurs revendiquent leur droit de vendre sans harcèlement et avoir des sites de vente sur des lieux ou les clients fréquentent, avec des installations d’entreposage et de garderie d’enfants, et l’existence d’une infrastructure de base comme l’eau, l’abri et les toilettes;

3. Souvent les partis politiques promettent de répondre aux besoins des vendeurs pour avoir leurs votes, des promesses qu’ils ne tiennent pas toujours;

4. Certaines organisations des vendeurs de rue et de marché sont controllées par des partis politiques et ne jouissent pas de l’indépendance ou de la capacité de mettre en place leurs politiques et pratiques propres à elles;

5. Les organisations des vendeurs qui sont affiliées aux partis politiques sont particulièrement vulnerables lorsque leurs partis politiques ne gagnent pas les élections.
Par la présente decident que:

1. StreetNet International va maintenir une position de neutralité par rapport à tous les partis politiques dans tous les pays où StreetNet a des organisations membres;

2. Les organisations membres de StreetNet auront le droit de décider individuellement sur leurs propres politiques concernant leurs relations avec les partis politiques, mais ceux qui ont décidé de s’affilier à un parti politique, ne pourront pas imposer leur choix à StreetNet ni à d’autres organisations membres, y compris celles provenant du même pays;

3. StreetNet va soutenir des politiques qui sont favorables aux vendeurs de rue, de marché et aux colporteurs, strictement sur base des faits;

4. StreetNet va aussi exercer des pressions sur les partis politiques et gouvernements dans tous les pays pour soutenir les politiques sur la reglementation et le développement des services et infrastructures pour les vendeurs de rue, ambulants et de marché, que StreetNet est en train de promouvoir.

PROPOSE PAR : AZIEA, Zambie
APPUYE PARL : KATING, Phillipines

RESOLUTION POLITIQUE DE STREETNET

Politique Organisationnelle sur le Genre et la Classe

Ce Congrès International, voyant que:

1. La vente de rue s’accroît à travers le monde comme conséquence directe de perte et manque d’emploi dans l’économie formelle, et que cette tendance est irréversible;

2. Les vendeurs de rue, vendeurs de marché et ambulants représentent maintenant un tiers de la main-d’oeuvre informelle urbaine au monde;

3. La majorité des vendeurs de rue dans la plupart des pays, surtout les plus pauvres, sont des femmes;

4. Les vendeurs demandent le droit de vendre sans harcèlement, sur des sites de vente fréquentés par les clients, le droit à l’entreposage, à la garderie d’enfants et aux infrastructures de base comme l’eau, l’abri et les toilettes;

5. Les vendeurs, à l’instar d’autres travailleurs informels urbains, sont préoccupés par les services sociaux (services de santé, d’éducation et de garderie d’enfants), l’ordre public (protection et possibilité de travailler continuellement sans perturbation) et la mise en place d’un cadre de négociation et mécanisme local d’appel;

6. Il faut qu’il y ait des organisations representatives et sociétaires fortes des vendeurs de rue, de marché et ambulants, qui vont lutter sans relâche pour ces droits et installations et les sécuriser;

7. Qu’il y a cependant des différences de classe et de genre entre les vendeurs, ce qui fait que certains soient plus économiquement secure que les autres.

Décide par la présente

1. Que StreetNet International va reprendre et continuer le travail que StreetNet Association a commencé pour bâtir une organisation forte;

2. Que StreetNet va demeurer engagée à mettre focaliser sur les besoins des vendeurs de rue, de marché et ambulants les plus pauvres, y compris et en particulier les besoins des femmes vendeuses;

3. Que StreetNet restera engagée à promouvoir les femmes vendeuses et les assister à surmonter les effets marginalisateurs de la discrimination sexuelle;

4. Que StreetNet va demeurer engagée au renforcement d’un leadership fort parmi les vendeurs les plus pauvres et les plus désavantagés, surtout les femmes;

5. Que StreetNet va continuer à travailler en alliance avec le mouvement syndical international et leurs organisations nationales affiliées, le mouvement coopératif international, les organisations d’octroi de crédit ainsi que d’autres organisations qui oeuvrent pour le renforcement de l’autopromotion collective des plus pauvres travailleurs dans l’économie formelle et informelle à travers les organisations démocratiques, responsables et contrôlées par les membres.

PROPOSEE par: KATINIG, Philippines
APPUYEE par: Informal Business Forum, Johannesburg, Afrique du Sud