L’économie informelle

Transport informel: “Environ 185 000 personnes travaillent dans l’industrie du taxi Kombi en Afrique du Sud. Cette industrie constitue la principale forme de transport public dans le pays … En plus des chauffeurs, il y a des chefs de file d’attente, des laveurs de voitures, et des travailleurs administratifs. Dans certaines parties du pays, il ya aussi des collecteurs de frais de voyage. Très peu de travailleurs de taxi sont des travailleurs autonomes. La plupart travaillent pour un propriétaire de taxi et sont salariés. Cependant, très peu de travailleurs de taxi ont un contrat formel écrit d’emploi. Jusqu’au moment de la rédaction de cet article, il n’y a pas de normes nationales pour les conditions de travail dans l’industrie du taxi et il n’y a pas de niveau minimum de salaire" (Organiser dans l’industrie du taxi: L’expérience Sud-africaine, page 5).

La Syndicalisation dans l’industrie du taxi: L’expérience Sud-africaine – CASE/OIT/SATAWU Document de travail de SEED n° 39 (PDF Acrobat) Janvier 2003 – Jane Barrett; – Séries sur la construction de la Représentation et de l’Organisation – Document de travail.