Campagne de sensibilisation sur la Journée Internationale de la Femme Sur“Les Droits des Travailleurs Domestiques ”

Du 1er au 15 Mars 2013

Awareness Raising Campaign on International Women Day On “Domestic Workers’ Rights”
Awareness Raising Campaign on International Women Day On “Domestic Workers’ Rights”

Préparé par L’Association Indépendante et Démocratique de l’Economie Informelle(IDEA)

I. INTRODUCTION

La journée internationale de la femme a été observée depuis le début des années 1900, une période de grande expansion et de turbulence dans le monde industrialisé qui a connu une croissance démographique explosive et la montée des idéologies radicales.

1908: Grande agitation et un débat critique se passait parmi les femmes. L'oppression et l’inégalité des femmes a stimulé les femmes à se faire plus entendre et actifs dans la campagne pour le changement. Et puis, en 1908, 15.000 femmes ont défilé dans la ville de New York demandant moins d'heures de travail, de meilleurs salaires et des droits de vote.

1909: En conformité avec une déclaration du Parti Socialiste Américain, la première Journée Nationale de la Femme (NWD) a été observée à travers les Etats-Unis le 28 Février. Les femmes ont continué à célébrer la NWD le dernier dimanche de Février jusqu'en 1913.

En 1910, une deuxième Conférence Internationale des Femmes Travailleuses a eu lieu à Copenhague. Une femme nommée Clara Zetkin (Leader du Bureau des Femmes pour le Parti Social-démocrate en Allemagne) a soumis l'idée d'une Journée Internationale de la Femme. Elle a proposé que chaque année, dans chaque pays, il devrait y avoir une célébration le même jour – la Journée de la Femme - pour faire valoir leurs revendications. La conférence de plus de 100 femmes de 17 pays, représentant les syndicats, les partis socialistes, les clubs des femmes travailleuses, et notamment les trois premières femmes élues au Parlement Finlandais, a salué la proposition de Zetkin et l’ont approuvé à l'unanimité et ainsi la Journée Internationale de la Femme en a été le résultat. Chaque année, le 8 Mars est célébré dans le monde entier comme étant la Journée Internationale de la Femme.

Au Cambodge, les syndicats, les associations, les organisations communautaires, les ONG organisent chaque année cette fête aussi. Depuis 2002, les syndicats de travailleurs au Cambodge célèbrent la Journée des droits de la femme, généralement pour promouvoir le droit des femmes au Cambodge. En 2010, 2011 et 2012, IDEA a célébré avec les autres syndicats au Cambodge tels que la Maison de la Solidarité, CLC, C.CAWDU, CTSWF et ClCA. Étant donné qu’IDEA travaille dans le secteur informel et la plupart des travailleurs de ce secteur sont des femmes, surtout ceux qui travaillent comme travailleurs domestiques, les masseuses, les travailleurs du spectacle, les promoteurs de la bière et les vendeurs de rue.

Cette année, nous planifions d’organiser la célébration du 102e Anniversaire Internationale de la Journée Internationale de la Femme avec d'autres syndicats, ONGs sur le thème “Les droits des Travailleurs Domestiques sont les Droits des Femme”. II. ÉNONCÉ DU PROBLÈME

Les Travailleurs Domestiques sont priés d'effectuer de nombreuses tâches différentes à la maison: travaux de cuisine, nettoyage, achats, et prendre soin des enfants et des personnes âgées. Quatre-vingts pour cent des femmes qui ont migré des zones rurales vers les zones urbaines, principalement performent des travaux domestiques Cambodgien. Près de 10% à Phnom Penh ont moins de 15 ans d’âge et 16% sont âgé de 16-18 ans. Plus de 80% vivent avec les employeurs. Et plus de 50% ne disposent pas de leurs propres chambres ce qui signifie une absence prédominante de l’intimité et de sécurité des lieux de vie pour les travailleurs domestiques à demeure, ce qui peut engendrer des situations de violence et d'exploitation, en particulier pour les jeunes femmes et filles. À l’instar de beaucoup de pays d’Asie et du monde, les travailleurs domestiques à Phnom Penh reçoivent des bas salaires. Seulement 4% peuvent gagner entre 70 et 100 USD et environ 60% des travailleurs domestiques gagnent moins de 50 USD. Les travailleuses domestiques sont souvent “les premières à se lever le matin et les dernières à aller au lit”. Plus de 90% des travailleuses domestiques ont déclaré qu’elles travaillent sept jours par semaine. Environ 30% travaillent pendant 09-13 heures par jour. (Rapport d'étude de l'OIT de 2009).

Un travailleur migrant est un travailleur qui se déplace d'une région du pays à l'autre pour trouver un emploi. Les travailleurs migrants sont largement utilisés pour le travail domestique, la récolte, exigeant qu'ils suivent les saisons de récolte.

Ces travailleurs étaient presque comme des esclaves. Beaucoup d'entre eux ont dit qu'ils travaillaient dans des conditions de travail difficiles, où certains ont même été battus et tués. Il a ajouté, “dans de nombreux cas, ils ont connu le mauvais sort des victimes de la traite des hommes migrants, dont le travail est exploité.

Le secteur de vendeurs de rue est largement dominés par les femmes. Elles ont environ 30-50 ans d’âge, et ont un niveau relativement bas d’études par rapport à la moyenne de la population de Phnom Penh. Il y a relativement plus de ménages dirigés par les femmes vendeuses de rue. Elles travaillent pendant plusieurs heures, entre 8-13 heures par jour, elles gagnent un faible revenu et pourtant elles doivent prendre plusieurs dépendants en charge. Le harcèlement par le service de sécurité du marché et de la police était leur plainte la plus sérieuse.

D’autres problèmes incluent l'environnement de travail (propreté et assainissement), le crédit, la garde d'enfants et la sécurité personnelle. Le harcèlement va de l’interdiction pure et simple et la confiscation des marchandises à la collecte des frais flous. Les vendeurs de rue doivent aussi payer diverses taxes et redevances. Cette collecte floue de divers frais auprès des vendeurs de rue découle de leur statut juridique incertain. Même si beaucoup de décideurs politiques reconnaissent l'existence et l'importance de la vente ambulante comme moyen de subsistance pour les pauvres en milieu urbain, il n'existe aucun mécanisme pour permettre la participation des vendeurs de rue dans la rénovation des marchés publics, ce qui fait partie du plan directeur pour le développement de Phnom Penh.

Fille de Promotion de la Bière: Beaucoup de femmes travaillent sans salaire de base et sont uniquement tributaires d’une commission. Les autres reçoivent un salaire de base plus une commission sur les ventes réalisées au-dessus de la quantité prévue. Pour pouvoir obtenir plus de revenus pour subvenir à leurs besoins et aux besoins de leurs familles, les filles de promotion de la bière doivent entourer leurs clients et toutes tentent de persuader leurs clients de choisir leur marque de bière. Certaines d'entre elles acceptent de s'asseoir et boire avec leurs clients. Généralement, la plupart d'entre elles boivent au moins 2-3 bouteilles par jour et la santé de beaucoup parmi elles a été affectée à cause de trop boire. Ça sera plus dangereux pour leur santé dans l’avenir.

Travailleuses des Vêtements surtout les femmes travailleuses font des heures supplémentaires pour gagner le bonus parce que leur salaire réel ne suffit pas à soutenir leur condition de vie. Les femmes travailleuses travaillent dans des conditions très difficiles à cause des salaires inférieurs à la norme pour les femmes travailleuses, ce qui a empiré leurs conditions de vie. Certains employeurs utilisent des contrats à court terme pour écarter les grosses femmes travailleuses. Elles sont de plus en plus remplies des rapports de viol et de harcèlement sexuel.

III. OBJECTIF DE LA CAMPAGNE

Les objectifs généraux de la campagne consistent en la sensibilisation et la promotion de la reconnaissance des droits des femmes et des femmes travailleuses au gouvernement, aux gens de la société civile ainsi que pour la publicité.

Les objectifs spécifiques/résultats sont:

  • Sensibilisation au C.189 de l’OIT et les droits fondamentaux des femmes à 30 travailleuses domestiques à Phnom Penh, au Cambodge en organisant un atelier sur ces sujets.
  • Miser sur la sensibilisation populaire et l'acceptation des droits nationaux et la Journée Internationale des droits de la femme e à travers divers canaux tels que la table ronde de radio et de théâtre radiophonique (courte histoire sur la situation des travailleurs domestiques), des reportages spéciaux télévisés et la distribution des pamphlets dans les marchés publics sur la question des femmes travailleuses.
  • Améliorer la prise de conscience et une meilleure reconnaissance du travail domestique comme travail qui nécessite une protection sociale décente au Cambodge.
  • Renforcer les capacités des femmes travailleuses et des travailleurs domestiques à reconnaître leurs droits au travail et en plaidant pour le travail décent au Cambodge.
  • Le Gouvernement Royal du Cambodge Royal va répondre à notre pétition.

IV. STRATEGIES/ ACTIVITÉS

Les activités du programme pour la promotion et la reconnaissance des droits des femmes travailleuses surtout les travailleuses domestiques va commencer le 1er et se terminera le 15 Mars 2013. Les activités majeures de la champagne seront divisées en huit comme suit:

  1. Organisation d’un atelier sur la convention de l’OIT et les droits fondamentaux des femmes
    L’atelier aura lieu le 3 Mars et il y aura environ 30 participants travailleurs domestiques et nous avons invité un spécialiste formateur en Genre pour faire un exposé et partager toutes bonnes idées et connaissances.
  2. Table Ronde Radiodiffusée
    Ce programme va commencer le 5 Mars vers midi, et nous allons sélectionner une chaine de Radio faisant partie du réseau des chaines des radios des Syndicats et des CSOs (radio VOD) qui va organiser une table ronde sur les questions relatives aux travailleuses migrantes, les travailleuses domestiques, les femmes travailleuses des vêtements au Cambodge. Des spécialistes en migration et des conférenciers seront invités en provenance de diverses institutions telles que LSCW, l'OIT, l'IDEA, LICADHO etc. pour répondre aux s aux questions qui seront posées par ceux qui vont téléphoner pendant le talk-show.
  3. Radio Drama
    La production dramatique sera développé sur base de l’histoire ci-dessus et elle sera diffusée à la radio célèbre qui est bien connue dans la province visée d’où provient le plus grand nombre des travailleurs migrants. Ce drame sera radiodiffusé du 1er au 15 Mars à la chaine de radio ABC FM107.5Mz.
  4. Participer au forum national avec le Ministère des Affaires Féminines
    Ce programme qui sera organisé par le Ministère des Affaires Féminines, se tiendra le 7 Mars au siège du Ministère et ils nous ont invités 20 des travailleuses domestiques pour participer au thème sur "l'égalité des chances - égalité des droit pour étendre le développement"
  5. Collaborer avec la Confédération Cambodgienne du Travail
    Ce programme organisé par la CLC et sa fédération dont IDEA est l’un des membres. Il se tiendra le 8 Mars à Freedom Park, avec la participation de 1000 travailleurs dont 100 travailleuses domestiques/secteur de nettoyage et vendeurs de rue. Le but est d’accroître la compréhension du public sur les questions relatives aux femmes et à la sensibilisation sur les besoins des femmes des secteurs différents. Les activités vont également contribuer au message clé, à la déclaration commune, aux publications liées aux participants et aussi comme un message clé sur les T-shirts.
  6. La Campagne sur les Tuk Tuks Cette champagne aura lieu le 8 Mars à 11h30 après Vanish. Le programme se fera en collaboration avec CLC. Environ 50 travailleuses domestiques vont voyager par tuk tuk pour distribuer les dépliants aux alentours des marchés de Phnom Penh.
  7. Reportage Spécial Télévisé
    Le reportage spécial sera diffusé par la CNC/CTN. Nous allons contacter la personne chargée des reportages afin de préparer à l'avance un reportage qui met l'accent sur ​​les problèmes des travailleuses domestiques et le C.189 de l’OIT pour diffusion le 9 Mars. Le reportage sera utilisé pour plaider pour et renforcer la sensibilisation du public en ce qui concerne les travailleuses et les femmes travailleuses domestiques à Phnom Penh et au Cambodge en général.
  8. Dépot de la pétition
    Les groupes de travail vont déposer la deuxième pétition au Ministère du Travail, au Ministère des affaires féminines, au Ministère de l'Intérieur et à l'Assemblée nationale. La deuxième pétition est la même que la première qui a été déposée lors de la Journée Internationale des Droits de l’Homme.

V. LES MESSAGES CLEÉ ET LA DECLARATION CONJOINTE

La déclaration conjointe sur le travail décent pour le travail domestique va mettre en exergue les conditions de travail des travailleuses domestiques et du secteur de l'emploi informel au Gouvernement du Cambodge. La déclaration va exiger une forte considération des quatre grandes priorités signalées pour aborder les questions du travail domestique au Cambodge.

Les messages clés sont liées au travail décent pour les travailleurs domestiques, les travailleuses migrantes et les droits des femmes, seront visibles sur les principales artères et lieu de l'événement à Phnom Penh.

La distribution de la déclaration commune et des messages clé sera utilisée comme messages de mobilisation pour bâtir sur la sensibilisation de la population et une meilleure reconnaissance et promotion des droits au travail pour les femmes.

Les Messages Clés pour les Travailleuses Domestiques

  • Ratifiez la Convention 189 de l’OIT MAINTENANT!
  • Les Droits des Travailleuses Domestiques sont les droits des femmes!
  • Les travailleuses Domestiques sont des travailleuses!
  • Nous avons besoin d’une loi qui réglemente le travail domestique!
  • Le Travailleur Domestique n’est pas un Esclave!
  • Nous avons besoin de la convention 186 de l'OIT!
  • Nous améliorons le travail décent pour les travailleuses domestiques!
  • Seulement huit heures de travail par jour!
  • Un salaire de base de 150 $ par mois pour les travailleuses domestiques!

VI. Personne de Contact

Mr. Heng Sam Orn, Secrétaire Général de IDEA

Portable: 011 283 004/ 015 770 120

E-mail: ideacambodia@gmail.com

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.