L'absence de réponse de la municipalité d'eThekwini sur les revendications des vendeurs pour une meilleure prestation de services et de meilleures conditions de travail pour les commerçants informels

Le 26 Juin, plus d'un millier de commerçants informels ont organisé une marche pour protester contre la municipalité d'Ethekwini pour une meilleure prestation de services et de meilleures conditions de travail pour les commerçants informels. Ubumbano Traders Alliance a remis un mémorandum au Bureau du Maire au nom des commerçants informels.

Un accord a été conclu qu’une réunion entre Phillip Sithole de Business Support Unit avec Ubumbano aura lieu. Ceci n'a pas encore eu lieu. En attendant les réponses au mémorandum, les agents municipaux ont été instruits deux jours plus tard (le 28 Juin), de fermer les étalages des vendeurs de rue qui n’ont pas encore payé les frais de location. Ces agents ont également été chargés de fermer les lieux d’entreposage.

Jabulani Ntsele, Président d’Ubumbano a dit que les vendeurs étaient fâchés car les agents municipaux n'ont pas suivi la procédure appropriée parce que Ubumbano attends toujours la réponse du Maire et du Directeur Municipal. "Ubumbano n'a pas été d'accord avec le Forum de l’Economie Informelle de la Municipalité d’Ethekwini (EMIEF), d’augmenter les frais de location. La municipalité doit d’abord améliorer les sites de vente car il n'existe pas d'installations comme les toilettes, l'eau, les abris et dans certains endroits, ils doivent construire des lieux d’entreposage. Ce n’est qu’après que ceci est fait que nous pouvons  parler de hausses de tarifs.”

Ubumbano s'était engagé avec les Conseillers municipaux des quartiers, des comités des vendeurs de rue et le business support unit, où un bain de foule a été organisé et ils ont pu inspecter et observer les conditions de travail des vendeurs de rue. Le résultat de ce bain de foule était que tous ceux qui étaient présents ont convenu avec les Comités des vendeurs de rue qu'ils discuteraient des préoccupations et conditions de travail des vendeurs de rue avec les autorités compétentes. Un plan d'action devrait être élaboré pour aider à changer et améliorer les conditions de travail des travailleurs du secteur informel. Rien ne s'est produit jusqu'à présent, même si il y a eu beaucoup de réunions, et c'est pour la deuxième fois que les travailleurs du secteur informel ont envahi les rues pour manifester leur mécontentement avec la municipalité.

D’autres lettres ont été écrites au Maire, James Nxumalo et à Phillip Sithole et Thulani Nzama du département Business Support Unit.

Perle Olatunde, Secrétaire d'Ubumbano qui est aussi vendeuse de rue a dit que la municipalité est pleinement consciente des problèmes auxquels les vendeurs de rue sont confrontés. “La municipalité doit honorer son engagement de participer à l’amélioration de mauvaises conditions de travail et de trouver la solution au problème de l’augmentation des frais de location jusqu’à ce qu’ils auront mis en place des installations adéquates. Ils sont actuellement en train d’obliger les vendeurs à payer les frais de location et si non, on n’est pas permis de vendre. La municipalité doit aussi tenir compte du fait que les travailleurs de l'économie informelle font ce travail parce qu’ils n'ont pas une autre source de revenus et moi-même comme vendeuse, je ne gagne pas d'argent tous les jours. Il y a beaucoup de femmes qui sont le seul soutien de leurs familles. Ils doivent travailler avec nous car les travailleurs de l’économie informelle que nous sommes, jouent un rôle important et nous essayons aussi d'être indépendants et gagner notre pain et beurre, dit-elle.

Pour consulter le mémorandum et les informations sur la marche qui s’est tenue le 26 Juin passé, veuillez cliquer sur ce lien - http://www.streetnet.org.za/show.php?id=528&lang=fr

FIN

Pour plus d’information, veuillez contacter

Jabulani Ntsele
073 496 1670

Pearl Olatunde
072 467 8347

Sharon Pillay, chargée de publicité et des Medias pour StreetNet
072 2577 317
sharonpillay4@yahoo.com

 

 

Like us
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.