Les Vendeurs de Rue de la Corée du Sud demandent le Bureau du District de Séoul d’arrêter la répression et la violence contre les vendeurs

Par Oksana Abboud

StreetNet International représente plus de 550 000 vendeurs de rue/marché et colporteurs de 52 organisations affiliées des 48 pays dans le monde entier. StreetNet est très préoccupé par la situation actuelle à Séoul (Corée du Sud), qui a eu lieu, ces derniers jours dans les rues de Séoul.

La Confédération Démocratique Coréenne des vendeurs de rue (KDSVC) est l'un des centres du Syndicat national des vendeurs de rue en Corée du Sud et est également un allié de la Confédération des vendeurs rue coréenne (KOSC) - une organisation membre affilié de StreetNet International.

La police de Gangnam de Séoul a réprimé les vendeurs de rue - membres de KDSVC. La police Gangnam a perquisitionné une branche du bureau de KDSVC avec une saisie et un mandat de fouille. Des telles actions en vers les vendeurs de rue, dont beaucoup sont des femmes, sont inacceptables et violent les droits de l'homme, des travailleurs et des syndicats de nos frères et sœurs de la Corée du Sud.

Selon les informations à notre disposition, le bureau de  Gangnam-gu à Séoul utilise continuellement des forces pour la répression des 25 vendeurs de rue, qui travaillent sur l’avenue de Gangnamdaero et dont la plupart est de 50-70 ans, en particulier depuis septembre dernier. Cette répression est en violation de toutes les Conventions et recommandations de l'OIT.

Les membres de KDSVC organisent des manifestations et faisaient des luttes à travers des grèves (sit-in) pendant plus de 50 jours, supportant les conditions climatiques de froid. KDSVC ont demandé le dialogue avec le bureau mais on le les a refusé. Le bureau de Séoul dit « Nous n'avons pas à parler avec des vendeurs de rue parce qu'ils sont illégaux ».

Plus de 30 organisations de solidarité, y compris KOSC, Confédération des vendeurs de rue Coréenne et KCTU, Confédération Coréenne des Syndicats, ont un Comité de planification d'urgence et ont tenu une Conférence de presse le 18 novembre demandant le bureau de Gangnam-gu d’ arrêter la répression et la violence.

StreetNet International a exprimé sa préoccupation et à travers son organisateur asiatique Oksana Abboud a envoyé une lettre de protestation à la personne du nom de Mme Yeon-Hee Shin, Maire du bureau de Gangnam-gu.

StreetNet demande au Maire d’adopter une voie plus inclusive de traiter avec les vendeurs de rue à Séoul à travers des négociations avec les représentants de KDSVC et KOSC.

 

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.