Les travailleurs marginalisés en Asie du Sud demandent une  Protection sociale transformative

Les participants qui ont assisté au séminaire de Protection sociale de l'Asie du SudLa Fondation Bangladesh  de Sécurité Occupationnel, Santé et d’Environnement [Bangladesh Occupational Safety and Environemental Foundation] (OSCHE), Centre de Resource Moniteur Asiatique basé au Hong-Kong [Asian Monitor Resource Centre] (AMRC) et les partenaires d'Asie Méridionale de la Table ronde Asiatique sur la Protection Sociale [Asina Round table on Social Protection]  (AROSP) ont organisé conjointement une réunion des organisations des travailleurs de base des différents pays d'Asie du Sud pour discuter la question de la protection sociale.

Le programme a eu lieu au Centre BRAC Inn, Dhaka, Bangladesh, où 41 représentants des 30 organisations des travailleurs de base de l'économie informelle, syndicats et des ONG de travail au Bangladesh, Inde, Népal, Pakistan et Sri Lanka avaient participé.

La réunion visait à approfondir la compréhension des travailleurs marginalisés dans la région sur les questions de la protection sociale et de formuler des demandes communes de la protection sociale auxquelles les travailleurs marginalisés de l’Asie du Sud peuvent conjointement faire la campagne aux niveaux sous régional.

AROSP estime que l'aggravation de l'inégalité et la croissance de l'économie informelle en Asie du Sud est très alarmante. Environ 31 % de la population de l'Asie du sud vivent avec moins de 1.25 USD par jour. La majorité des travailleurs en Asie du Sud, en particulier les femmes, ont été marginalisés dans la société en raison de la dépossession des droits, subsistance et des biens communs.

Ceci est très apparent dans le cas d'une victime de l'incident de l’incendie de Tazreen,  il y a deux ans. Jorina Begum, coordinatrice du réseau des victimes de l'Accident de Tir de Tajreen Fashions a partagé comme suit : "je me sens mal, depuis que ma vie a changé avec l'incendie de Tazreen. Avant l’incident, c’était moi qui prenais soin de ma famille. Maintenant, je n'ai pas des moyens de les aider. Je prends des prêts de mes voisins, mais j'ai tellement honte de le faire. Mes voisins me font des reproches parce que je ne peux pas payer mon prêt."

L’aggravation des difficultés des travailleurs informels marginalisés est due à l'absence de la protection sociale, l’augmentation du travail et l’insécurité de revenu. Comme dans le cas de la victime de l’incendie de Tazreen, la plupart des travailleurs marginalisés dans les autres régions de l'Asie du Sud n'a pas des filets de sécurité lorsqu'ils perdent leurs emplois et sources de revenus. Anandini Padhi, organisateur de base depuis plus de 25 ans d'Orissa, Inde, stipule que « les travailleurs dans le secteur agricole, de la foresterie, travailleurs basés à la maison et les travailleurs domestiques en Inde sont habituellement invisibles et ne sont  couverts par la protection sociale. »

C'est au milieu de ces réalités flagrantes, le réseau d’AROSP fait appel à une protection sociale transformatrice, fondée sur les droits et qui peut être facilement accessible par les travailleurs marginalisés dans toute l'Asie du Sud. Il est à souligner que la provision de la protection sociale est la responsabilité de l'Etat. Comme l’aboutissement de la réunion de deux jours, les participants se sont convenus pour former une Alliance Sud-Asiatique qui travaillera pour faire pression aux gouvernements d'Asie du Sud à adopter une protection sociale axée à la base de la société, les participants se sont engagés à construire une alliance forte des travailleurs marginalisés en Asie du Sud qui, activement fera la campagne pour la protection sociale pour tous.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: Repon Chowdhury, Occupational safety Bangladesh, Health and Environment Foundation (OSCHE), Email: oshe@agni.com

AU SUJET D’OSHE:

COSHE est une Fondation spécialisée du Travail qui favorise les normes du travail, les emplois décents et verts au niveau national. C'est la plate-forme pour les centres principaux syndicats nationaux qui travaillent ensemble sur les différentes questions de développement basée sur la position commune. La Fondation maintien des relations de travail constructives avec le gouvernement, les organisations des employeurs et les autres acteurs sociaux sur les questions de la politique du développement, meilleur travail, protection social, question de l'emploi durable et une subsistance décente des travailleurs de l’économie informelle et formelles. La Fondation OSHE soutient les efforts nationaux en vue d'atteindre les objectifs de l’ONU de développement du Millénaire (ODM/MDG) à travers les actions des différents lieux de travail. www.oshebd.org.

Like us
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.