L’Organisation Internationale du Travail pour doit adresser l'avenir de l'Économie Informelle

Sur la photo est   Juliana Brown Afari,  Vice-Présidente de StreetNet, en train de faire une présentation au Comité sur les transitions de l'économie informelle à l'économie formelle  le 2 juin 2015 lors de la Conférence de l’OITL’Organisation International du Travail (OIT) tiendra sa Conférence du Internationale du Travail (CIT) annuelle à Genève du 1er au 13 juin 2015. L’événement de la CIT devra inclure la participation d'une estimation de 3000 délégués des 185 pays membres. Des délégués des travailleurs, des employeurs et des gouvernements des 185 pays membres de l'OIT aborderont un large éventail de questions, y compris la transition de l'économie informelle à l'économie formelle.

En 2004 StreetNet International a été pour la première fois accréditée par l’OIT (Organisation internationale du travail) pour participer à la 92eme Session de la Conférence Internationale du Travail (CIT) en tant qu'organisation internationale représentant des travailleurs du secteur des vendeurs de rue de l'économie informelle.

Les délégués des vendeurs de rue, dont beaucoup sont des travailleurs du secteur informel, y compris des représentants des affiliés de StreetNet International, participeront à la Conférence de cette année. Ils participeront aux Travaux en Groupe de la Conférence.

Pat Horn, qui travaillera avec les délégués des travailleurs, a dit qu’en 2014 et 2015 StreetNet a joué un rôle clé dans les discussions de la Conférence internationale du travail pour une nouvelle recommandation de l'OIT sur les « transitions de l'économie informelle à l'économie formelle ». La nouvelle recommandation peut potentiellement devenir un outil efficace pour améliorer la vie des vendeurs de rue  et des vendeurs informels dans le monde entier. La recommandation sera une directive officielle, dont les gouvernements peuvent utiliser pour traiter les besoins des travailleurs informels.

La « Formalisation doit offrir avantages et protections, pas simplement imposer les coûts de devenir officielle. Il doit rétablir les droits universels desquels les travailleurs dans l'économie informelle ont été marginalisés par le modèle néolibéral de gouvernance au cours des 40 dernières années et les réintégrer dans les cadres légaux et juridiques." A dit Horn

La formalisation devrait inclure ce qui suit: Droits d'organisation et du travail, voix et pouvoir de négociation, identité juridique et valide, droits économiques et protection sociale.

La nouvelle recommandation de l'OIT sur les "Transitions de l'économie informel à l'économie formelle" "doit souligner les points suivants:

  • Préserver les moyens de subsistance existants au cours du processus de transition : La formalisation de l'économie informelle sera un processus graduel. Par conséquent, il est souligné que les dispositions introduites pour préserver les moyens de subsistance durables tout en évitant les mesures qui pourraient détruire subitement moyens de subsistance existants des travailleurs du secteur de l’économie informelle et des unités économiques pendant la transition vers la formalisation.
  • Renforcer la participation inclusive des travailleurs de  l'économie informelle dans les négociations collectives: Inclusion directe dans la négociation collective à tous les niveaux y compris les forums tripartites. Ceci peut nécessiter la création des nouveaux forums de négociation.
  • Assurer l’accès et les droits économiques: Accèslibre à l'espace public, en accord avec les autorités sur l’utilisation de l'espace public, y compris l’utilisation aux fins des activités économiques et un accès réglementé aux ressources naturelles. Les pauvres travailleurs ont besoin et demandent un large éventail du travail, commercial, et des droits de l'utilisation des terres afin d'assurer leurs moyens de subsistance et de rendre leurs activités économiques plus productive.

La transition de l’économie informelle au formelle devrait être un processus continu pour assurer une bonne intégration. Les gouvernements doivent aussi travailler avec les travailleurs du secteur informel, éliminer la bureaucratie inutile pour eux, puisque cela rendrait encore plus difficile leur capacité de travailler. Beaucoup des travailleurs informels sont dans ces positions en raison du fait qu’il ait la pauvreté et manque de travail. Jusqu'à ce que la transition soit complétée, les travailleurs du secteur informel sont en mesure de gagner la vie dans l'économie informelle.

Like us
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.