Conseil international

Le Conseil International se réunit annuellement. Il est formé de onze (11) membres élus en plus du Président international, Vice-Président, Secrétaire et Trésorier, dont au moins (50 %) doivent être des femmes.

Mme Lorraine Sibanda (Zimbabwe)

President

Lorraine Sibanda (née Ndhlovu) est l’actuelle présidente de la Chambre des associations de l’économie informelle du Zimbabwe (ZCIEA) et de StreetNet International. Elle est basée dans la ville de Gwanda, située à environ 600 kilomètres au sud d’Harare, au Zimbabwe. Son activité vitale est le commerce transfrontalier et l’élevage de chèvres. Avant de s’engager dans sa vie nouvelle et de prendre des postes de responsabilité, Lorraine avait obtenu son diplôme d’enseignante qualifiée et a enseigné aux institutions primaires pendant 10 ans. Elle a quitté l’enseignement pour lancer des projets d’auto-développement en 2008 lorsque l’économie zimbabwéenne a mis les fonctionnaires dans une situation compliquée. C’est à ce moment-là qu’elle a commencé à chercher des opportunités pour devenir membre d’organisations civiques. En 2011, elle a été élue présidente territoriale de la ZCIEA Gwanda.

En conséquence, elle a commencé à gravir les échelons du travail et de l’activisme de la ZCIEA jusqu’en 2015, date à laquelle elle a été élue présidente nationale de la ZCIEA. En 2016, Lorraine a été élue présidente de StreetNet International. Cette présidence à StreetNet a été renouvelée en avril 2019 au Kirghizistan.

Au cours de ses mandats nationaux et internationaux, Lorraine a soulevé la question, qui n’a jamais été soulevée auparavant, de la reconnaissance des travailleurs de l’économie informelle dans le monde du travail mondialisé en tant que contributeurs essentiels à l’économie de leur pays. Selon elle, ils devaient être reconnus et non criminalisés. Une partie de cette campagne comprend sa participation significative à la Conférence internationale du Travail en 2018 et 2019, où elle a dirigé le plaidoyer international des travailleurs de l’économie informelle portant l’inclusion des travailleurs de l’économie informelle dans la convention sur l’éradication de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Pendant ces deux années, elle a même réussi à présenter à la CIT un exposé de position. Ce plaidoyer a eu un formidable succès. Lorraine est une championne du plaidoyer des travailleurs de l’économie informelle pour le changement depuis son engagement international. Elle a participé à diverses plateformes internationales pour défendre les droits des travailleurs de l’économie informelle. Cela comprend l’expression de la vulnérabilité des femmes dans diverses formes de travail précaire pour que leur vie soit améliorée. Lire la biographie complète de Lorraine ici. 

M. Alberto Santana (République Dominicaine)

Vice-président

Vice-président

Alberto Santana est vice-président de Streetnet International, président de FUTTEINCO et secrétaire des projets de la Confédération nationale des travailleurs dominicains – CNTD. Il a commencé sa carrière dans le syndicat des métallurgistes indépendants, dans sa ville natale de Barahona, en République dominicaine, puis il a étudié l’ingénierie industrielle et a créé sa propre entreprise. Lorsqu’il occupait le poste du secrétaire du CNTD, chargé des relations internationales, il a appris beaucoup de choses sur l’immigration, la coopération internationale au développement et la protection sociale. Alberto est diplômé en droit et travaille sur des projets de protection des droits du travail et de sécurité sociale pour les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs.

Lire la biographie complète d’Alberto ici.

M. Jamaladdin Ismayilov (Azerbaïdjan)

Secrétaire

Jamaladdn Ismayilov est né dans le village de Slavyanka, région de Gadabay, en République d’Azerbaïdjan. Après avoir obtenu son certificat d’études secondaires, il a été admis à l’Institut de génie civil de Kharkov pour devenir l’ingénieur diplômé en construction d’installations industrielles et civiles en 1972. Il a travaillé dans la ville d’Ouralsk au Kazakhstan, et au cours de cette période, il a progressé dans sa carrière de contremaître à ingénieur en chef, à chef d’un département de construction, puis instructeur et membre du comité exécutif de la municipalité. Puis, en 1988, il a déménagé dans la ville de Bakou, en Azerbaïdjan, et depuis 1990, il travaille dans un syndicat. Actuellement, Jamal est vice-président de la Fédération des syndicats d’Azerbaïdjan Xhidmat-ISH. La Fédération rassemble des travailleurs du commerce tels que les vendeurs de rue et de marché, ainsi que d’autres travailleurs de l’industrie de services. La priorité pour Jamal était toujours la protection les intérêts sociaux et du travail des travailleurs ordinaires jusqu’au litige. Xhidmat-ISH a défendu les intérêts de ses membres syndicaux dans des litiges liés aux conflits du travail au cours de plus de trente sessions et deux fois devant la Cour suprême, et il les a toutes remportées. En outre, Xhidmat-ISH s’est engagé dans une coopération avec les municipalités locales sur les problèmes de création de lieux de commerce dignes pour les vendeurs de rue dans la région. Ils accordent une grande attention à la promotion et à la sensibilisation du public aux problèmes des vendeurs de rue et aux activités de StreetNet. Lire la biographie complète de Jamal ici.

Annie Diouf (Sénégal)

Trésorière

Annie Diouf est la Secrétaire confédérale chargée du département de l’économie informelle de la Confédération Nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS). Elle est aussi la Secrétaire Générale du Syndicat National des Travailleurs de l’Economie Informelle Vendeurs de rues et de marchés (SYNATREIN) et la Coordinatrice de l’Union pour la Formalisation des Travailleurs de l’Économie Informelle (UFTEI). Annie est responsable du programme Wiego/Street Net de la CNTS et la trésorière de Street Net International. Lisez la biographie complète d’Annie ici.

Mme Angélique Kipulu Katani (République Democratique du Congo)

Membre auditrice du Comité exécutif

Angélique Kipulu Katani est la dirigeante de la Ligue pour les Droits de la Femme Congolaise – (LDFC) en République démocratique du Congo et membre auditeur du Comité Exécutif de StreetNet. Ayant une vaste expérience dans le mouvement syndical, Angélique a été responsable du Service des femmes de la Confédération syndicale du Congo (CS) à Kinshasa de 1994 à 2002. Elle a ensuite été élue vice-présidente de la CSC, en charge des questions de genre et questions financières. Auparavant, Angélique avait aussi occupé des postes dans les organes directeurs de la CSI Afrique.

Au cours de ces 19 années dans le mouvement syndical, Angélique a effectué plusieurs voyages et a participé aux formations et aux conférences à l’OIT, au Forum social mondial, à la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP), et aux réunions du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Depuis 2013, elle se consacre pleinement à la LDFC. Son objectif principal est le combat contre la violence à l’égard des femmes et des travailleuses de l’économie informelle. Angélique est divorcée et a trois enfants, deux filles et un garçon. Lire la biographie complère d’Angélique ici.

Mme Jeanette Nyiramassengesho (Rwanda)

Membre auditeur du Comité exécutif

Jeanette Nyiramassengesho est une professionnelle en matière de la défense de l’égalité des sexes et de l’économie informelle. Elle a plus de 12 ans d’expérience dans la défense des droits des travailleurs informels, principalement des droits des femmes et des filles. Elle est la fondatrice du SYTRIECI, un syndicat des travailleurs indépendants de l’économie informelle au Rwanda dédié à la promotion et à la protection des droits et des conditions de vie des travailleurs informels. Elle a également une expérience vibrante dans la gestion des questions financières. Pendant 9 ans, elle s’occupait de la gestion financière des écoles et de l’audit dans ses paroisses ecclésiales et syndicats rwandais. Elle est actuellement présidente du SYTRIECI, un affilié de Street Net International où elle est membre du Conseil international et la personne focale d’ATUMNET (Réseau des syndicats africains sur les migrations) faisant partie de la CSI-Afrique. Elle est vice-présidente du Forum des syndicats au Rwanda.

Jeanette Nyiramassengesho est titulaire d’une licence en sciences sociales (sociologie) obtenue à l’école des sciences sociales de l’Université indépendante de Kigali, au Rwanda. Elle a été formée et a de l’expérience dans les questions financières et gestion, dans la transformation des conflits et dans la médiation par les pairs. Elle possède en outre des compétences en matière de négociation, de communication et leadership, y compris le conseil et les compétences en psychothérapie. Ayant une expérience professionnelle de leadership de plus de 13 ans, elle a assisté à diverses grandes conférences et réunions aux niveaux national et international. Elle parle quatre langues : français, anglais, swahili et kinyarwanda. Enfin, Jeannette est une personne sympathique, une femme d’équipe et travailleuse, autonome, motivée qui s’adapte rapidement à une situation. Elle est très intéressée à donner des conseils aux autres et à les aider.

Mme Afiavi Anastasie Chodaton (Bénin)

Membre du Conseil international

Anastasie Chodaton est la secrétaire générale par intérim du Syndicat National des Vendeurs, Vendeuses et Assimilés des Marchés du Bénin (SYNAVAMAB), affilié de StreetNet, et membre du Conseil international de StreetNet.

Elle est également l’actuelle représentante des vendeurs du marché auprès du Conseil d’Administration de la Société de Gestion des Marchés Autonomes SOGEMA, et Présidente de l’Association des vendeuses Unies pour le Développement.

Dans le cadre de son travail avec ces organisations, elle mène des activités de sensibilisation, des actions de lutte pour les droits des travailleurs de l’économie informelle au niveau des marchés de son pays. Ils travaillent en amont avec le gouvernement pour une bonne organisation des marchés.

José Herminio Diaz Guevara (Le Salvador)

Membre du Conseil international

José Hermínio Diaz Guevara travaille dans l’économie informelle depuis l’âge de dix ans, notamment comme vendeur ambulant. Il a rejoint l’association FESTIVES à l’âge de 17 ans et y est devenu secrétaire chargé du travail avec les jeunes. Il est resté dans cette position pendant une longue période. Il est ensuite devenu secrétaire aux finances et est maintenant le secrétaire général de l’organisation. Il a fait partie de plusieurs associations de travailleurs de l’économie informelle. À présent, il est membre du Conseil international de StreetNet et représente cette organisation au niveau international.

Kenwilliams Mhango (Malawi)

Membre du Conseil international

Kenwilliams Mhango est l’actuel président de l’Union des travailleurs du secteur informel au Malawi. Il est également le directeur national du Réseau africain pour la prévention et la protection contre les abus et la négligence envers les enfants. Auparavant, il a travaillé en tant que responsable des ressources humaines, dirigeant du Congrès des syndicats du Malawi et du Conseil des syndicats d’Afrique australe (SATUC), et a également été conseiller spécial du président de la République sur les questions de travail et de protection sociale.

Il est titulaire d’une licence en relations internationales de l’Université de Zambie et d’un diplôme des études approfondies en gestion et développement des ressources humaines de l’Institut national d’administration publique.

Il a plus de 10 ans d’expérience dans l’amélioration de la situation socio-économique et politique des travailleurs marginalisés, particulièrement vulnérables et a exercé les fonctions du commissaire à la privatisation pendant 10 ans. Pendant 10 ans, il exerçait les fonctions du président du Conseil consultatif pour les salaires du Malawi et a été membre du Conseil d’administration de l’OIT pendant 11 ans. Fondateur de l’Union au Malawi pour le secteur informel en 1998.

Il a été membre du conseil d’administration de HRCC, de Media AIDS et de Heath Watch (Mawa, un groupe de défense des droits de la santé de journalistes et praticiens malawiens en ligne (nouveaux médias), professionnels de la presse écrite et des médias électroniques, ainsi que de l’organisation Lifeline en Afrique du Sud, entre autres.

Kenwilliams est dédié à la communauté et sa conviction est que les processus de développement innovants sont essentiels pour développer les communautés pauvres et historiquement marginalisées. Sa contribution consiste à apporter de manière efficace et efficiente des améliorations durables au niveau de vie de la population au Malawi, en particulier des enfants, des jeunes et des femmes, grâce à des projets d’auto-assistance basés sur leurs priorités, leurs besoins et leurs capacités et d’autres activités visant à réduire leur pauvreté.

En 2011, il a reçu le prix du « Meilleur défenseur des droits de l’Homme » du Malawi, décerné par le Comité consultatif des droits de l’Homme (HRCC, un regroupement de 97 ONG malawiennes de défense des droits de l’Homme œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, de la bonne gouvernance et de l’émancipation sociale). En 2011, il a été distingué par un prix du gouvernement français pour son travail en matière des droits de l’Homme. En 2012, il a reçu le troisième prix, du maire de Rome, sur la meilleure façon d’utiliser l’informatique.

Mme Iryna Yaskevich (Biélorussie)

Membre du Conseil international

Iryna Yaskevich est née le 17 janvier 1963 dans la ville de Starye Dorohi, dans la région de Minsk, en Biélorussie. Elle est diplômée de l’École technologique de Minsk, spécialisée sur « le concept de vêtements féminins ». Depuis 1996, elle devient entrepreneure (indépendante). En 1998, Iryna devient présidente du Conseil des entrepreneurs dans un petit marché « Yuzhny ». En 2008, elle a été élue présidente du conseil d’administration de l’un des plus grands centres commerciaux de Vitebsk, appelé « Evikom ». La procédure d’enregistrement du syndicat indépendant biélorusse « Vmeste » a été lancée en 2005. Jusqu’à présent, trois congrès constitutifs du syndicat avaient eu lieu. Afin de défendre leur droit à un syndicat indépendant, trois procès ont eu lieu devant la Cour suprême et trois fois l’enregistrement du syndicat a été refusé. Iryna a participé et a initié plus de 12 grèves non seulement dans la ville de Vitebsk, mais aussi dans la ville de Minsk, dont l’une a duré environ 3 mois. À la suite de sa participation aux grèves en 2003, elle a été intégrée au groupe de travail du ministère de l’Économie. En 2017, elle a fait enregistrer le Centre d’appui à l’entrepreneuriat. Iryna a consacré plus de 20 ans à la protection des droits des entrepreneurs. Elle a deux enfants et une petite-fille.

Mme Kadiatou Barry (Guinée)

Membre du Conseil international

Kadiatou Barry est originaire de Guinée. Elle est Diplômée de l’Université ‘’Gamal Abdel Nasser’’ de Conakry, Master en Biochimie. Barry a travaillé comme Chef Section du laboratoire de recherche Biologique du Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture ; Coordonnatrice des Sociétés de Pêche CAP et CAPE à Conakry ; Chef Section Formation à la Division des Ressources Humaines du Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture et Directrice du Centre Frigorifique de Kénien.

En tant que syndicaliste, Barry est membre de la section syndicale du Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture et de la Fédération Syndicale Professionnelle du Développement Rural (FSPDR). Elle est aussi membre du Bureau Exécutif de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (2ème Secrétaire du Département Coopératives, Mutuelles et Informel)  Coordinatrice adjointe du Programme de coopération syndicale WSM/CNTG et membre du Conseil international de StreetNet. Barry a également formation complémentaire sur les mutuelles et Coopératives en Guinée et a suivi des formations des formateurs à Atlanta (USA) et à Paris (France) et a participé à un échange d’ d’expériences à Alger sur l’Egalité homme- femme et le Dialogue Social en Afrique.