Faits saillants du 7e Congrès international

Par Irene Doda
5 juin, 2023
Partager
Imprimer

Les délégués des organisations affiliées à StreetNet se sont réunis à Kigali, au Rwanda, du 1er au 6 mai 2023 pour le 7e Congrès International de StreetNet pour faire preuve de la démocratie, de la solidarité et de la responsabilité.

Le Congrès international est l’organe de direction suprême de StreetNet, qui se réunit tous les quatre ans dans un pays et une région du monde différents et est composé de leaders de StreetNet et de délégués élus par chaque affilié. En 2023, le Congrès a eu lieu à l’Hôtel Lemigo, à Kigali, et notre affilié SYTRIECI était notre hôte. Le Congrès international a réuni 139 délégués de 49 pays, dont 60% de femmes, 14 invités internationaux, 4 jeunes reporters, 10 membres de l’équipe et 10 interprètes.

Le pouvoir en solidaire

Le thème du 7e Congrès international était « Le pouvoir en solidarité », un cri de ralliement puissant qui reflète l’expérience de StreetNet au cours des quatre dernières années et qui a eu un impact significatif sur nos membres à travers le monde. Selon Oksana Abboud, la coordinatrice internationale, « nous avons choisi ce thème, car beaucoup de choses se sont produites, comme des catastrophes naturelles, des guerres et des conflits, et nous avons vu une grande solidarité entre nos membres, ce qui nous a donné l’espoir et la force de continuer notre lutte et notre résistance ! ».

Les délégués ont eu de nombreuses occasions de se rencontrer pendant le Congrès, souvent pour la première fois, et d’échanger des idées et des expériences, d’apprendre les uns des autres et de s’amuser ensemble pour renforcer l’esprit d’unité.


Photos de groupe des délégués à l’hôtel Lemigo

Célébrer ensemble la Journée internationale des travailleurs

Le 1er mai, avant le début du Congrès, des délégués du monde entier ont célébré la Journée internationale des travailleurs à Kigali. Le jour même, nous avons eu la chance de visiter la ville et d’en savoir plus sur l’histoire du Rwanda en visitant le Mémorial du Génocide et en rendant hommage aux victimes du génocide des Tutsis de 1994.

La Journée internationale des travailleurs a été célébrée au marché d’Agaciro, où les délégués ont été accueillis joyeusement par les vendeuses locales. Lorraine Sibanda, la présidente de StreetNet International, et Jeannette Nyiramassengesho, la secrétaire générale du SYTRIECI et trésorière actuelle de StreetNet, ont fait un discours au public en mettant en avant l’importance des actions collectives et en présentant des messages de solidarité provenant de tout le monde.

Commémoration du 29e anniversaire du génocide rwandais

Célébration du 1er mai avec des vendeurs de rue rwandais

En participant à un atelier animé par Carmen Wilson, experte de WIEGO, les délégués ont eu l’occasion de se familiariser avec les méthodes de collecte des résultats pour le suivi et l’évaluation des activités à impact social avant l’ouverture officielle du Congrès.

Réflexion sur les quatre dernières années

La cérémonie d’ouverture du Congrès, en présence des leaders syndicaux du Rwanda et des dirigeants de StreetNet, y compris la coordinatrice fondatrice, Mme Pat Horn, a été diffusée en direct sur Facebook. Les participants ont également eu l’occasion de voir des danses traditionnelles rwandaises.

Les délégués ont ensuite examiné les rapports présentés par la présidente, la coordinatrice internationale et la trésorière. C’était un moment particulièrement important pour les affiliés, car ils ont eu la possibilité de poser des questions, de soulever des préoccupations et de tenir des débats en personne sur le travail des organisations depuis le précédent Congrès, qui s’est tenue quatre ans auparavant. « Ce processus permet aux membres d’être partie prenante dans

Séance d’ouverture du Congrès

La démocratie ouvrière en action

Le Congrès a deux priorités principales en matière de gouvernance : élire la nouvelle direction et adopter de nouveaux amendements et résolutions constitutionnels.

Pour faciliter ce processus, le Comité exécutif de StreetNet a proposé la création de trois commissions chargées d’effectuer un travail technique sur divers aspects du processus démocratique. La Commission de vérification des pouvoirs (composée de trois délégués) était chargée de compter le nombre de délégués et de s’assurer que chacun d’eux avait le droit de voter. La Commission électorale (composée de deux personnes) devait gérer le processus de dépouillement des bulletins, vérifier les résultats et assurer l’équité et la transparence du processus. Enfin, la Commission des résolutions (composée de cinq membres) devait analyser tous les projets de résolutions et d’amendements constitutionnels et les présenter à la plénière sous une forme appropriée, afin qu’ils puissent être discutés et votés.

« De bonnes procédures démocratiques dans une organisation de travailleurs sont fondamentales, car si nous essayons de changer la société, nous devons également gérer nos organisations d’une manière démocratique, responsable et qui réponde aux besoins des membres », déclara Jane Barrett, présidente de la Commission électorale.

Elnuevo Consejo Internacional

Élection de la nouvelle direction

Le Conseil international nouvellement élu

Le Congrès a élu la présidente, le vice-président, le secrétaire, la trésorière et onze membres supplémentaires du Conseil international. En ce qui concerne les membres du bureau, trois des quatre membres précédents ont été confirmés dans leurs fonctions : Lorraine Sibanda (Zimbabwe) en tant que présidente, Alberto Santana (République dominicaine) en tant que vice-président, et Jamalladdyn Ismailyov

(Azerbaïdjan) en tant que secrétaire. Jeanette Nyiramassengesho (Rwanda) a été élue trésorière. Grâce aux efforts de la Commission électorale, composée de Jane Barrett, consultante experte de WIEGO, et de Jordi Musoni, de la Centrale syndicale du Rwanda, les élections se sont déroulées sans heurts. Voici les nouveaux leaders élus de StreetNet :

  • Mwijuka Jesca UMAEU, Ouganda
  • Kashiwa Lameck, AZIEA, Zambie
  • Gbenga Komolafe, FIWON, Nigéria
  • Maya Gurung NEST, Népal
  • Anthony Kwache, KENASVIT, Kenya
  • Afiavi Anastasie Chodaton, SYNAVAMAB, Bénin
  • Martha Garcia Santoyo, FNOTNA, Mexique
  • Alice Nkunzimana, SYVEBU, Burundi
  • José Herminio Diaz, FESTIVES, El Salvador
  • Jorge Antonio Peralta, FENTRAVIG, Guatemala
  • Tamara Bodnari, MBS, Moldavie

« J’espère que mon élection au Conseil international me permettra de défendre les droits des travailleurs au niveau mondial, et que nous serons enfin être reconnus – en tant que personnes et en tant que travailleurs », a déclaré Jorge Peralta du Guatemala, l’un des nouveaux membres élus lors du 7e Congrès international.

Le vote pendant la plénière

Adoption et élargissement des résolutions

Avant le Congrès, les affiliés ont eu la possibilité de proposer des résolutions et des amendements constitutionnels, qui ont été soigneusement analysés par la Commission des résolutions du Congrès à Kigali.

Pendant le Congrès, les délégués ont aussi eu l’opportunité de participer aux discussions qui se sont déroulées au sein des commissions parallèles sur des thèmes différents, telle la transition juste, la protection sociale, l’économie sociale et solidaire et le dialogue social. Les travaux de ces commissions ont permis de présenter des projets de résolutions complémentaires et d’enrichir les connaissances des délégués. « La session consacrée à la justice climatique m’a aidé à mieux comprendre l’importance du changement climatique », a déclaré Alice Nkunzimana, membre du Conseil international de SNI, représentante de SYVEBU, du Burundi. Commentant une autre session, le délégué Vorn Pao d’IDEA, Cambodge, a dit : « La protection sociale existe dans différents secteurs, mais en tant qu’affiliés de StreetNet, nous devons encore plaider pour l’inclusion des vendeurs de rue et travailleurs du secteur informel ».
Grâce aux efforts inlassables de la Commission des résolutions, présidée par Sonia George, de SEWA (Inde), le 7e Congrès international a adopté des résolutions sur la solidarité des travailleurs et sur la santé et la sécurité au travail. En outre, les résolutions existantes sur le changement climatique, sur l’économie sociale et solidaire et sur la protection sociale ont été aussi étendues.


Rien pour nous, sans nous !

Le 7e Congrès International a démontré, une fois de plus, que StreetNet est une alliance mondiale de travailleurs de l’économie informelle, bien établie et mature. Au cours de ses 20 dernières années, nous n’avons cessé de grandir et de nous développer, mais notre esprit reste inébranlable. Nous continuerons à travailler ensemble pour concrétiser notre devise : « Rien pour nous, sans nous ! »