Journeé Internationale de la Femme #IWD24 #RatifyC190

Partager
Imprimer

Le métier de vendeuse de rue est dangereux. Les femmes qui travaillent dans les espaces publics, comme nous, sont confrontées à la violence et au harcèlement des autorités, des clients, des criminels et même de leur propre famille. Pourtant, la vente de rue est souvent la meilleure alternative dont nous disposons pour subvenir aux besoins de nos familles.

La convention 190 de l’OIT sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail a reconnu notre droit à travailler dans un environnement sûr. Mais seuls 38 pays l’ont ratifiée à ce jour.

Rejoignez-nous pour sensibiliser à notre droit de travailler sans violence ni harcèlement, depuis les étals des marchés jusqu’aux rues des villes.

Ratifiez la convention 190 de l’OIT !

Écoutez les témoignages de vendeurs de rue du monde entier dans notre liste de lecture vidéo ci-dessous.