FIWON (Fédération des organisations de travailleurs informels du Nigéria)

Partager
Imprimer

La Fédération a été créée en juin 2010.

Vision : Amélioration des conditions de travail et de vie des travailleurs informels nigérians grâce à une voix et à une visibilité accrues.
Objectifs
1) Promotion des intérêts économiques, sociaux, culturels et politiques des travailleurs informels au Nigeria ;
2) Offrir une plate-forme commune à toutes les organisations de travailleurs informels ;
3) Parvenir à une assurance sociale et médicale, un accès plus facile et plus juste au crédit, une amélioration de la santé et de la sécurité au travail et d’autres services importants pour les travailleurs informels ;
4) Offrir aux membres une formation continue, un renforcement des capacités et un développement du capital humain ;
5) Engager les agences de développement gouvernementales, publiques, locales et internationales dans le but de réaliser les objectifs de la Fédération.

Membres :
Les membres sont répartis dans 21 États du Nigéria, englobant des organisations de travailleurs informels dans 28 secteurs, allant de l’agriculture et de la transformation des aliments à la vente dans la rue et sur le marché, la réparation automobile, la petite fabrication, la menuiserie et divers services, y compris la réparation d’appareils et d’équipements.

Bref historique :
FIWON fournit une plate-forme commune pour articuler les besoins et les problèmes redoutables des travailleurs indépendants et informels au Nigeria. Elle regroupe les aspirations à une réparation de ces besoins et plaide pour l’amélioration de ces problèmes de manière participative devant les détenteurs du pouvoir à tous les niveaux. Tandis que les travailleurs du secteur informel de l’économie nigériane constituent 80 % des emplois du secteur non agricole, 60 % de l’emploi dans les zones urbaines et plus de 90 % des nouveaux emplois, selon les statistiques récentes du ministère fédéral du Travail, avec une population estimée à plus de 65 millions de travailleurs et soumise à une fiscalité arbitraire et excessive, leurs besoins fondamentaux en matière de protection sociale, d’accès à un crédit abordable, de santé et sécurité au travail, d’un coût abordable, d’une formation accessible et de la requalification pour qu’ils soient capables de faire face aux nouveaux processus et technologies de production, l’accès à des espaces de travail avec des infrastructures de base, ne sont pas reflétés dans la planification du développement.

FIWON renforce les capacités humaines et matérielles pour la représentation des travailleurs informels auprès des institutions publiques de prise de décision, leur participation plus qualitative et efficace aux processus démocratiques nigérians et la promulgation de politiques visant à résoudre les problèmes de développement omniprésents dans l’économie informelle nigériane. FIWON est une plate-forme commune basée sur les problèmes et les aspirations partagés de millions de travailleurs, aidant à émousser le fer des polarisations de division engendrée par les processus politiques nigérians. FIWON fournit un espace démocratique important sur la base duquel des partenariats privés, publics et sociaux pourraient être forgés pour résoudre les problèmes de développement urgents qui affligent des millions de travailleurs nigérians.

En travaillant pour renforcer les organisations existantes de travailleurs informels, en renforçant leurs capacités de représentation et de plaidoyer, un grand nombre de citoyens exclus sont habilités à devenir des participants actifs dans le développement de la démocratie nigériane, en l’approfondissant et en élargissant l’espace de participation démocratique. FIWON a été inauguré le 18 juin 2010, au cours de sa 1ère conférence nationale à Abuja, avec la participation de plus de 34 organisations de travailleurs indépendants.

Membres
70000
Membre d'un syndicat
Non
Dernière mise à jour