IDEA (Démocratie indépendante des associations de l’économie informelle)

Partager
Imprimer

Date de création : 30 avril 2005

BUTS:
Envisager la vie de tous, en particulier des travailleurs informels, dans une société digne où les droits humains sont également protégés par la loi.

Bref historique :

IDEA a été créée le 30 avril 2005 par un groupe de l’économie informelle comprenant des chauffeurs de Tuk Tuk, des chauffeurs de taxi, des chauffeurs de moto-taxi, des vendeurs et des employés de petits restaurants. L’association a été formellement reconnu par le ministère de l’Intérieur le 18 avril 2006 avec la lettre d’enregistrement n°479 N. IDEA vise à promouvoir les droits et les conditions de vie des membres à travers le renforcement des capacités juridiques liées à leurs zones de travail, la santé et la sécurité sur les lieux de travail, la protestation pour la liberté et plaidoyer. Depuis sa création, l’association s’est étendue jusqu’à six emplacements cibles, soutenue par le bureau central de Phnom Penh. Les 5 filiales sont à Siem Reap, Bonteay Mean Chey, Sey Haknuk, Battambong et dans la province de Kamport avec plus de 8 000 membres. L’Association a travaillé en étroite collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux, le gouvernement local et d’autres parties prenantes pour atteindre leurs objectifs. L’Association a de l’expérience dans la mobilisation de membres pour organiser des formations, des activités de plaidoyer et faire pression sur le gouvernement à travers diverses campagnes et négociations.

IDEA œuvre à la promotion des droits de ses membres, des droits humains et de la justice sociale. Tout au long de ses efforts, l’Association a réussi à avoir certains résultats du groupe de travail chargé de la promotion des droits des travailleurs de l’économie informelle. Les réalisations incluent la perception et le changement de comportement des membres d’IDEA, ces derniers ont commencé à reconnaître leurs droits en formant leurs petits groupes de travailleurs de l’économie informelle, et ont la capacité de négocier avec les autorités locales et leurs employeurs ainsi que de participer activement à diverses campagnes de plaidoyer.

Grâce à sa contribution importante, l’Association a été bien reconnue à travers différents médias, ce qui permet à ce secteur d’avoir plus de voix et de pouvoir dans les négociations et le lobbying ayant pour objet les travaux futurs. Le niveau des affrontements violents a diminué et les autres cas liés aux amendes excessives ou à l’expulsion des lieux de travail et à la violation des droits des travailleurs ont été considérablement réduits. L’Association a également facilité des réunions de discussion sur les impacts du projet de loi visant les ONG et a créé un groupe de travail pour mener la campagne dont la demande était d’arrêter la mise en œuvre de cette loi. De 2009 à 2010, l’Association a mobilisé avec succès des chauffeurs de tuk tuk dans 4 districts de Phnom Penh pour lutter contre le paiement excessif de la taxe sur les véhicules. IDEA a également réussi à protester contre la baisse du prix de l’essence au Cambodge.

Membres
871
Membres féminins
630
Pourcentage de femmes
72%
Membre d'un syndicat
Non
Dernière mise à jour